Barcelona ! / Grégoire Polet

Plongée au cœur d’un roman-chorale où l’on suit une galerie de personnages dans une Barcelone en plein marasme économique et colère des Indignés.

barcelona

2
Un navigateur, la fille d’un politicien, un enfant SDF, une jeune mariée, un couple de Français expatriés, un policier-écrivain, une apprentie reporter de guerre, un vieil oncle libraire, un veuf malade et d’autres encore ont un point commun. Ils vivent et respirent dans une Barcelone agitée par une crise économique et sociale.

1

Si vous me suivez régulièrement, vous aurez compris que je vis une belle histoire d’amour avec la ville de Barcelone que je visite presque chaque année, donc forcément «Barcelona!» de l’écrivain belge Grégoire Polet m’a aussitôt aimantée.

Cependant, les premières pages m’ont fait un peu peur. J’ai commencé à craindre que l’auteur nous fasse un simple guide touristique écrit sous forme de roman avec des informations glanées sur Wikipédia. Mal m’en a pris, Grégoire Polet aime, connaît Barcelone et cela se sent!

«Barcelona!» est un récit vif, avec une multitude de personnages et de trajectoires qui se croisent, s’éloignent ou cheminent en parallèle. On perd le compte des personnages, mais sans jamais perdre le fil de l’histoire (ou plutôt des histoires) car chaque protagoniste est bien distinct par sa personnalité, son métier, etc. sans pour autant tomber dans la stéréotypication exagérée. Même les personnages les moins aimables suscitent un peu d’empathie et les «gentils» n’échappent pas aux faux-pas. Cette diversité permet un balayage des habitants de Barcelone, toutes classes sociales confondues, notamment durant le mouvement des Indignés qui débuta en mai 2011.

Mais que raconte ce livre? Pas grand-chose, à part le voyage mouvementé du navigateur Pere Català. «Barcelona!» est une compilation de vies quotidiennes et de préoccupations existentielles (également de matchs de foot mythiques!) que tout un chacun expérimente au cours de sa vie. Ainsi, il est difficile de ne pas s’identifier! De plus, Grégoire Polet a une écriture très agréable, pas époustouflante, mais qu’on lit avec grand plaisir!

En résumé, une belle galerie de portraits dans une ville qui ne connait pas la sieste!

Grégoire Polet, «Barcelona!», chez Gallimard et Folio, 2015.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s