Une brève histoire du tracteur en Ukraine / Marina Lewycka

Critique d’un roman britannique au titre plus qu’improbable et écrit par une jeune femme d’origine ukrainienne.

tracteurs

2

Nikolaï, vieil homme veuf depuis peu, annonce à ses deux filles, Vera et Nadia, qu’il compte se remarier prochainement avec Valentina, une femme venue de leur Ukraine natale et qui a 50 ans de moins que Nikolaï. Lui souhaite que quelqu’un s’occupe de lui et elle, des papiers. Ce mariage devrait donc fonctionner. Malheureusement, Valentina se révèle être une croqueuse de diamant (de pacotille) redoutable et ne va pas tarder à essayer d’abuser des faiblesses du vieil homme. Devant cette débandade, Nadia et Vera tentent de mettre de côté leurs différents pour secourir leur père.

1

History-of-Tractors-CoverTout d’abord, il faut signaler qu’«Une brève histoire du tracteur en Ukraine» est un livre assez trompeur. J’ai lu sa version originale et le quatrième de couverture donne vraiment l’impression que c’est un livre hilarant à s’en taper les cuisses. Alors, que ce n’est pas vraiment le cas. Ce roman fait parfois sourire et j’ai apprécié son ton ironique et grinçant, mais c’est aussi un livre parfois désespérant, plein de mélancolie et de secrets de famille.

«Une brève histoire du tracteur en Ukraine» trompe également le lecteur qui croit lire l’histoire d’un vieux lubrique et de son abuseuse, alors que le roman raconte plutôt l’histoire de deux sœurs, séparées par 10 années, des secrets de familles et leur héritage.

Le livre n’est pas un chef d’oeuvre. C’est une histoire de famille assez classique, même si les péripéties des deux femmes essayant de débarrasser leur père de son épouse malfaisante sont assez sympathiques. Le roman permet également d’apprendre quelques événements de l’histoire ukrainienne. De plus, il est très facile à lire en anglais.

Par contre, je n’ai toujours pas éclairé le mystérieux titre de ce roman! S’il est si chatoyant, c’est parce que Nikolaï est un passionné de tracteurs qui écrit l’histoire de ces machines en Ukraine. Bon, cependant, il faut avouer que les passages parlant de tracteurs ne sont pas très passionnants…

En résumé, un roman qui se laisse lire, mais pas forcément indispensable.

Marina Lewycka, «Une brève histoire du tracteur en Ukraine» (Titre original: A Short History of Tractors in Ukrainian), chez Éditions des Deux Terres et chez J’ai Lu.

Publicités

Une réflexion sur “Une brève histoire du tracteur en Ukraine / Marina Lewycka

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s