« Gone Girl » en livre et en film

Découverte du roman «Les apparences» de Gillian Flynn et de son adaptation cinématographique «Gone Girl».

Gone girl livre film

2

Amy et Nick, deux journalistes new-yorkais, forment aux yeux de tous un couple idéal. Ils sont beaux, jeunes et à l’abri du besoin grâce à la fortune d’Amy, acquise grâce à ses parents qui ont créé une série de livre pour enfant inspiré de son enfance à elle. Mais, un jour, Amy et Nick perdent leur emploi. A la même période, on diagnostique à la mère de Nick un cancer. Le couple décide alors de déménager dans la petite ville du Missouri où a grandi Nick pour pouvoir soutenir sa mère. Ce déménagement est un déchirement pour Amy, pure citadine. Nick, à la recherche d’une activité, reprend la gestion d’un bar avec sa sœur Margo. Un jour, pendant qu’il travaille au bar, Nick reçoit un appel d’un voisin lui disant que la porte de sa maison est bizarrement grande ouverte. Nick se précipite chez lui et découvre qu’Amy a disparu.

1

Le livre:

LesApparencesPeu amatrice de thrillers, «Les apparences» est, cependant, typiquement le genre de roman que j’aime dans ce genre littéraire. Comme son titre francophone l’indique, le roman de Gillian Flynn s’amuse avec les apparences et les préjugés. Ce roman est un grand jeu de manipulation où le lecteur se retrouvera à la fois du côté du manipulé et du côté du manipulateur, grâce aux différentes parties qui séparent le livre.

En bon thriller, «Les apparences» contient évidemment sa bonne dose de suspense et de surprises. Mais, ce n’est pas forcément le point le plus intéressant du roman. La plus grande qualité du récit, c’est son ambiguïté. Effectivement, pour le lecteur, difficile de prendre un parti, car les deux personnages principaux sont clairement peu aimables. Mais, en même temps, il est difficile de ne pas ressentir de l’empathie pour l’un ou l’autre à certains moments. De plus, fidèle à l’ambiguïté du récit, la fin est étonnante et dérangeante.

Côté style, l’auteure a un vrai talent pour poser un décor très vraisemblable avec un souci du détail qui permettra au lecteur de se figurer sans problème l’environnement du roman. Chose également assez rare pour un thriller, on trouve dans «Les apparences» une vision critique des médias américains, voire une critique de la société américaine, en général. Remarque: le roman est très accessible en V.O.

Le film:

gone-girl-posterIl est évident qu’avec un réalisateur tel que David Fincher («Seven», «Fight Club»), on en attendait beaucoup pour «Gone Girl». Le résultat est-il à la hauteur?

La plus grande qualité du film : les acteurs. Tout d’abord, le choix de Ben Affleck pour le rôle de Nick Dunne. Tout simplement, parce que Nick Dunne est Ben Affleck. La description de Gillian Flynn est tellement proche de l’acteur que cela donne l’impression que le personnage a été écrit en pensant à lui. Rosamund Pike dans le rôle d’Amy est également excellente: belle, fascinante et inquiétante à la fois.

David Fincher, fidèle à son travail, offre une mise en scène très travaillée avec une ambiance inquiétante, mystérieuse, pesante, presque claustrophobe, totalement conforme à l’ambiance du roman.

Globalement, les choses que l’on peut reprocher au film, peuvent l’être uniquement si l’on a lu le livre, notamment le fait que l’on ne perçoit pas assez le rôle des parents d’Amy dans sa personnalité et *SPOILER* le fait que ce n’est pas seulement la grossesse d’Amy qui force Nick à rester avec elle, mais leur lien très particulier *FIN DE SPOILER*.

Le test Bechdel:

«Gone Girl» passe le test Bechdel. Par contre, le film a provoqué une forte polémique car qualifié de misogyne par certains. Explications avec *SPOILER* Le film (et le livre) sont accusés de présenter, à travers Amy, l’archétype de la femme dangereuse et machiavélique. Effectivement, Amy va utiliser une grossesse, des accusations de violence conjugale et de viol pour nuire à certains personnages masculins. Ce qui représente un bel échantillon des critiques assénées très souvent par les groupes masculinistes aux femmes (qu’ils considèrent à la fois comme inférieures et dangereuses…faudrait savoir…). Le problème avec cette critique, c’est, qu’à aucun moment, le personnage d’Amy ne représente la girl next door ou les femmes, en général. Amy est une femme extrêmement intelligente, mais qui a développé de graves problèmes psychologiques, probablement dû à l’éducation toxique de ses parents. Amy est une sociopathe, mais une sociopathe qui ne l’est juste pas assez pour l’empêcher de vivre avec ses semblables. De plus, le thème principal du roman et du film sont les clichés, les archétypes et les apparences, trois choses qu’Amy ne va cesser d’utiliser pour arriver à ses fins. *FIN DE SPOILER* Alors, de mon point de vue, l’histoire de «Gone Girl» est machiavélique, dérangeante et immorale, mais pas sexiste.

En résumé, un bon thriller et une bonne adaptation. Livre ou film, voire les deux, à vous de choisir!

Gillian Flynn, Les apparences (titre original: Gone Girl), Paris: Éditions Le Livre de Poche, 2013, 696 pages.

Publicités

12 réflexions sur “« Gone Girl » en livre et en film

  1. J’ai adoré me faire manipuler par l’auteur au fil des pages et surtout cette fin dérangeante presque immorale. Je serai intéressée de voir le film même s’il manque des éléments du récit.

    1. Franchement c’est un bon thriller. Après je ne sais pas si lire le livre en ayant vu le film est aussi bien que lire le livre en découvrant l’histoire. En tout cas, je ne vais jamais dans ce sens-là. Je lis toujours le livre avant de voir le film, mais c’est des goûts et des couleurs…

      1. J’aurais préféré le lire avant de voir le film mais pas le temps :S Après, ça m’est déjà arrivé de lire un livre après avoir vu le film et ça dépend en fait vraiment de à quel point le livre et le film sont proches! Mais bien souvent, si je lis le livre avant, j’ai beaucoup de mal à apprécier le film…

  2. Je préfère le livre (que j’ai lu avant de voir le film), je n’ai pas adhéré à tout (j’y ai trouvé des longueurs) mais ce thriller psychologique restera dans ma mémoire donc c’est déjà une bonne chose 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s