« Perfect Mothers », entre mères et fils

«Perfect Mothers», un film provocant sur fond de plage paradisiaque australienne. Intéressant, un peu sulfureux, mais décevant, au final.Perfect-mothers

2

Lil et Roz sont deux amies d’enfance ayant toujours vécu sur un bout de côte paradisiaque en Nouvelle-Galles du Sud. Lil a perdu son mari et élève seule son fils, Ian. Roz vit avec son mari Harold et son fils Tom. Les deux femmes et leurs fils passent énormément de temps ensemble. Ian, en grandissant, finit par tomber amoureux Roz, qui va se laisser tenter par ce beau jeune homme, alors qu’elle est délaissée par son mari. Tom, le fils de Roz, les surprend. Ce dernier décide donc de se venger en séduisant Lil, qui va d’abord résister, puis finir par céder. Après quelques hésitations, les couples vivent leur relation ouvertement l’un envers l’autre, mais cachés du reste du monde.

1

Étonnée par le pitch de ce film et intéressée par son casting prestigieux (Naomi Watts et Robin Wright), j’ai visionné «Perfect Mothers» (2013) de la réalisatrice Anne Fontaine (adapté d’une nouvelle de Doris Lessing) un peu par hasard.

«Perfect Mothers» propose une histoire plutôt dérangeante avec deux femmes qui entament une relation avec le fils de l’autre. Ces relations de couple sont effectivement taboues sur deux points. Tout d’abord, la différence d’âge entre les protagonistes. Ensuite, parce que, même si les deux couples n’ont pas de liens de sang, le fait que les deux femmes aient vu grandir simultanément ces deux enfants, donne un côté incestueux à ces relations.

perfect-mothers-naomi-wattsLe film, au départ, est très séduisant, car il est intéressant de voir ces personnages tenter de se débrouiller avec leurs sentiments dérangeants et réussir à trouver une sorte d’arrangement pour vivre leur histoire d’amour respective. De plus, le duo d’actrices Watts-Wright est vraiment très bon et l’on sort totalement des clichés sur les femmes «couguars» qui chassent le jeune homme frétillant en boite de nuit. Le spectateur est également totalement indépendant dans l’avis qu’il se fera de ces relations sulfureuses, puisque la réalisatrice s’interdit tout jugement et se contente de filmer ces histoires d’amour telles qu’elles sont.

Malheureusement, dans sa deuxième partie, «Perfect Mothers» perd un peu de son charme et de son intérêt, car la réalisatrice semble avoir oublié d’exploiter son sujet. Les relations de Ian et Roz et de Lil et Tom, comme toute relation comportant une grande différence d’âge, se heurtent à la difficulté de l’évolution du couple dans l’avenir. Effectivement, si Roz et Lil sont de magnifiques quarantenaires, elles ne seront pas épargnées par le vieillissement. De plus, elles ne pourront pas donner d’enfants aux hommes qu’elles aiment. Tous ces questionnements sont traités un peu rapidement dans le film: Tom, qui avait séduit Lil principalement par vengeance, rencontre une autre jeune fille avec qui il se marie. De son côté, Roz décide de mettre un terme à sa relation avec Ian pour que lui aussi puisse avoir l’occasion d’avoir une famille, même si ce dernier prend plutôt mal cette séparation. Le questionnement sur l’avenir des couples avec une grande différence d’âge est donc réglé à ce moment-là, sans plus de réflexions.

Perfect-Mothers-b1bfd26f

Après ces événements, le film devient une succession d’histoires de jalousie et de tromperie un peu ennuyeuse. En somme, le film devient un drame romantique un peu classique, alors qu’il ressemblait jusque-là à un film indépendant, d’où une grande perte d’intérêt.

Le test Bechdel:

Le film passe le test Bechdel haut la main grâce à son duo d’actrices très talentueuses.

En résumé, un film à voir pour son sujet inhabituel, pour le duo Watts-Wright et pour les paysages de côtes australiennes, mais qui a un petit goût de fin bâclée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s