« Gone Baby Gone », un thriller qui questionne la morale

Plongée dans un thriller intriguant sur l’enlèvement d’une petite fille!

Gone_Baby_Gone.jpg

2

Boston, 2007. Une fillette de quatre ans, prénommée Amanda, disparaît mystérieusement de chez elle. Toute la ville est en émoi, sauf la mère de la petite fille, une femme toxicomane, qui semble peu préoccupée par la situation. Comme l’enquête piétine, l’oncle d’Amanda et son épouse décide alors d’engager un couple de détectives privés, Patrick Kenzie et Angela Gennaro.

1

«Gone Baby Gone» est l’exemple même du bon thriller qui reste fidèle aux codes du genre, sans pour autant servir la même vieille soupe aux spectateurs. Cette adaptation d’un roman de Denis Lehane nous montre une histoire que l’on a vue 100 fois (une enquête sur l’enlèvement d’un enfant), mais dont le déroulement est déroutant et où les personnages sont à la fois authentiques et surprenants.

«Gone Baby Gone» s’ouvre sur une scène qui raconte un quartier de Boston et les gens qui y vivent. Ben Affleck et son frère étant originaire de cette ville, on ressent la volonté d’ancrer le film dans ce terreau et toute l’affection que portent les frères à cette ville et à cette population.

Gone_Baby_Gone (1).jpg

Le film met en scène des personnages atypiques, mais réalistes. Le couple de détectives n’est pas un duo composé d’une armoire à glace taciturne et d’une tête brûlée. Patrick (Casey Affleck) et Angela (Michelle Monaghan) sont tout ce qu’il y a de plus banals. Lui est un freluquet qui a l’air d’avoir 10 ans de moins que son âge et elle est une discrète et sensible jeune femme, pas vraiment du genre à participer à des fusillades ou à des courses-poursuites. Alors, autant dire que l’on ne parierait pas tellement sur l’efficacité de ces deux-là…mais ils vont rapidement nous détromper. Et que dire de la mère de la petite Amanda: irritante, irresponsable, insupportable, mais émouvante tout de même grâce à l’interprétation de Amy Ryan qui est criante de justesse. De manière générale, le casting est incroyable (Morgan Freeman, Ed Harris).

Bien sûr, comme c’est un thriller, je ne vais pas dévoiler plus d’éléments de l’intrigue. Mais sachez que c’est un film aux multiples retournements de situation et qu’il va questionner sans arrêt la morale de ses personnages. Doivent-ils faire ce qui leur semble juste ou ce que la justice considère comme juste? Peut-on décider de changer le destin de quelqu’un sans lui demander son avis, même si c’est pour son bien?

original-247664-076.jpg

Le test Bechdel:

Le film passe le test Bechdel. Cependant, même si je trouve le personnage d’Angela intéressant, son rôle est presque décoratif, sans apports réels à l’histoire. C’est dommage vu qu’elle est censée être un des deux personnages principaux.

En résumé, grâce à son scénario complexe et son casting de rêve, «Gone Baby Gone» est un thriller à recommander!

 

 

 

 

Publicités

4 réflexions sur “« Gone Baby Gone », un thriller qui questionne la morale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s