Maus / Art Spiegelman

Découverte d’un roman graphique absolument déchirant et indispensable avec pour thème la relation d’un survivant d’Auschwitz et de son fils.

Maus

2

Art Spiegelman, auteur de bandes dessinées, décide d’illustrer la vie de ses parents, des juifs polonais survivants du camp d’Auschwitz. Il a pour unique interlocuteur son père, car sa mère, fragile psychologiquement depuis toujours, s’est suicidée quand il avait 20 ans. Le dialogue entre le père et le fils n’est pas de tout repos, brouillé par des expériences de vie différentes et des émotions difficiles à exprimer.

1

Foncièrement, vous pourriez arrêter votre lecture ici et courir acheter «Maus». Je vois difficilement comment on pourrait ne pas aimer ce roman graphique que l’on soit un amateur du genre ou pas, car de l’histoire jusqu’au dessin tout est parfait.

Parlons tout d’abord du dessin d’Art Spiegelman. «Maus» est un roman graphique en noir et blanc. Le roman est dans un format A5, les cases sont plutôt petites et leur nombre varie d’une page à l’autre. Les dessins de Spiegelman sont simples, peu détaillés, malgré cela, on arrive, pour chaque case, à saisir l’ambiance et ce, même sans lire le texte. La particularité de «Maus» est que ses personnages sont représentés sous la forme d’animaux. Les Juifs sont représentés par des souris, en référence aux nazis qui comparaient les juifs à de la vermine, à des rongeurs. Par opposition aux souris, les nazis sont représentés par des chats, ce qui correspond également à leur façon souvent cruelle des félins de tuer pour le plaisir et de jouer avec leur victime. Art Spiegelman introduit également dans beaucoup de ses dessins des symboles nazis, même quand ces derniers ne sont pas présents. Par exemple, les « s » dans le texte ont une forme d’éclair qui rappelle le logo de la Schutzstaffel (S.S.) ou un croisement de route qui semble former un svastika.

Concernant l’histoire racontée par «Maus», elle offre un point de vue assez différent des histoires habituellement racontées sur la Shoah. Art Spiegelman conte l’histoire de ses parents, leur épreuve, l’horreur, la terreur et la société qui peu à peu se désagrège. Mais, il raconte aussi son point de vue à lui, son point de vue de fils de survivant. Effectivement, son père, malgré son immigration aux USA et la fin de son calvaire, pense toujours comme un juif polonais menacé. Il économise le moindre centime, est paranoïaque, trouve que son fils est un bon à rien, qu’il a la vie trop facile, etc. L’auteur évoque également la souffrance terrible engendrée par le suicide de sa mère qui survivra aux camps, mais mettra fin à ses jours. Il parle aussi de la rivalité imaginaire avec son frère mort enfant lors d’une rafle et de la culpabilité de ne pas avoir été avec ses parents aux moments les plus durs de leur vie.

«Maus» est un roman terriblement dur, plein de tristesse et de culpabilité. Cependant, il célèbre tout de même le bonheur improbable de ses parents d’avoir tous deux survécu aux camps de la mort; une chose au moins que la barbarie n’a pas détruite.

En résumé, un chef-d’oeuvre. Une chouette idée de lecture pour adolescents et adultes. De plus, facilement faisable en anglais.

En anglais: Art Spiegelman, «The complete Maus», chez Penguin, 2003.

En français: Art Spiegelman, «L’Intégrale, Maus : un survivant raconte», chez Flammarion, 1998.

Publicités

14 réflexions sur “Maus / Art Spiegelman

  1. Comme je le disais sur HC, j’ai aussi beaucoup aimé aussi ce roman graphique. C’est déchirant comme tu dis, mais Art Spiegelman a traité ce sujet vu et revu de manière originale et émouvante. Un incontournable quoi!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s