Les Impatientes / Djaïli Amadou Amal 

De nos jours, dans le nord du Cameroun. Ramla, 17 ans, est contrainte d’épouser un homme déjà marié, alors qu’elle en aime un autre et qu’elle avait la possibilité de continuer ses études avec ce dernier. Safira, la première épouse, se voit reléguée avec l’arrivée de Ramla et souffre de l’indifférence de son mari qui n’a d’yeux que pour la nouvelle venue. Hindou, demi-sœur de Ramla, est mariée de force à un bon-à-rien brutal et alcoolique. Elles souffrent à l’unisson et quand elles osent l’exprimer, on leur répond toujours la même chose : munyal, patience.

Difficile de rester de marbre devant ce roman de Djaïli Amadou Amal qui concentre la souffrance de trois femmes, dont les vies meurtries, malheureusement, ne sont que quelques-unes parmi tant d’autres dans leur pays. L’autrice nous emmène dans le quotidien des femmes peules, de confession musulmane, vivant dans le nord du Cameroun. Le destin de ces femmes se résume en deux éléments: ne pas déshonorer leur famille et obéir à leur mari. Pour cela, il leur faut une bonne dose de munyal. Un terme que l’on répète aux fillettes pour les préparer à leur vie de frustration.

L’autrice montre comment en mêlant des aspects de l’Islam et des éléments du patriarcat traditionnel, les hommes arrivent à asservir les femmes et à toujours trouver les justifications nécessaires, même aux pires comportements. Le plus frappant est de voir comment les épouses sont tenues pour responsables de tout. Si le mari est violent, s’il boit, s’il fait de mauvaises affaires, etc. tout est systématiquement de la faute de sa femme ou ses femmes qui n’ont pas fait preuve d’assez de dévouement et de munyal. Ce mot, répété telle une litanie, emprisonne le/la lecteur.rice qui finit par ressentir la révolte intérieure des héroïnes qui vont arriver au bout de leur patience…pour le meilleur et pour le pire.

« Les Impatientes » se situe entre le témoignage, le drame et le roman sociologique. Il permet aux lecteur.ices de bien appréhender la réalité des femmes appartenant à cette ethnie, même en n’ayant aucune connaissance préalable sur le sujet, tout en jouissant d’une lecture très agréable.

En résumé, une roman absolument poignant où couve la révolte des femmes peules. A lire sans plus attendre!

Djaïli Amadou Amal, « Les Impatientes », 2020.

2 réflexions sur “Les Impatientes / Djaïli Amadou Amal 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s