« Poupée russe », du superflu à l’essentiel

Plongée dans la série «Poupée russe» et dans la psyché de sa flamboyante héroïne.

AAAABYAWJxDfY4VS1iieK3jetpnWs23C56y8bnIwidzSgSpcPwNMp7vLSoF_W874ePZ3ITQ_UlQO8lRvWuPjp2cMU5702sD_wS6rBBA3CILOq1n-WYZWlWxs1s2sigFuRJDHHlLwrcX5_A.jpg

2

Nadia Vulvokov est une fêtarde new-yorkaise qui collectionne les cuites et les conquêtes. Une amie lui organise une fête pour son anniversaire, mais à la fin de la soirée, Nadia meurt renversée par une voiture en tentant de retrouver son chat. Elle se réveille alors dans la salle de bain de l’appartement de son amie complètement désorientée, avant de se rendre compte qu’elle est coincée dans une boucle temporelle qui lui fait revivre la même journée.

1

A la base, j’ai regardé cette série principalement pour l’actrice Natasha Lyonne, dont j’aime beaucoup le charisme et la voix, parce que les séries et les films avec des boucles temporelles, on en a vu un certain nombre et j’avais un peu peur de voir «Un jour sans fin» numéro 2, avec la même journée qui recommence à chaque épisode.

Mais la série écrite par Natasha Lyonne elle-même, Leslye Headland et Amy Poehler, arrive brillamment à éviter cette écueil. Déjà, chaque épisode ne représente pas une journée, mais plutôt des étapes dans la compréhension la situation. La durée de vie de Nadia dans chaque boucle est très variable. Parfois, elle survit plusieurs jours, parfois quelques heures, ce qui permet de varier les scénarios. De plus, à partir du milieu de la saison, un personnage amène une complexité à cette histoire de boucle temporelle.

J’ai vraiment eu beaucoup de plaisir à accompagner Nadia dans ses péripéties, car pour une mini-série (avec des épisodes courts), je trouve que les thèmes traités sont profonds. La série questionne notre propension à faire toujours les mêmes erreurs, ainsi que les conséquences d’événements passés qui peuvent parfois empoisonner les personnes toute leur vie. Comme pour une poupée russe, chaque épisode enlève une couche au personnage, partant de l’image qu’il donne aux choses profondément cachées au fond de lui. Une fois arrivé à l’essentiel, il est possible de sortir de la boucle, d’arrêter de reproduire les mêmes erreurs, regarder autour de soi et arrêter de se focaliser sur soi-même. C’est aussi une série qui critique l’individualisme de la société actuelle et qui jette un regard passablement cynique sur la faune hipster new-yorkaise.

Les fans d’«Orange Is The New Black» retrouveront, pour leur plus grand plaisir, des têtes connues.

En résumé, une mini-série dense et profonde qui alterne entre le drame et la comédie!

Publicités

5 réflexions sur “« Poupée russe », du superflu à l’essentiel

  1. Intriguée au départ, pas totalement convaincue par les premiers épisodes… mais j’ai continué pour l’actrice et j’en suis contente, la série gagne en intérêt et en profondeur au fur et à mesure. Au final : j’ai vraiment kiffé 😄

      1. C’est justement les boucles qui m’avaient attirée parce que j’ai un projet en lien avec, puis jme suis dit « ok… et donc… ? ». Et puis paf ! Joli petit retournage de cerveau

  2. On est en plein dedans, nous reste 3 episodes! C’est a la fois drole, touchant, qui fait reflechir, plein de surprises comme tu le dis alors qu’on pourrait s’attendre a la repetition ( meme si a l’epoque j’avais adore un jour sans fin) ou a ce que Nadia essaye de tout faire dans les quelques heures dont elle dispose. Elle y va a taton et c’est genial a regarder

    1. Je précise que j’ai bien aimé « Un jour sans fin » aussi. Mais c’est juste que depuis cette mécanique a été très reprise! Mais cette série l’utilise vraiment trop bien!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s