« The Hauting of Hill House », la maison qui vous veut du mal

La surprise de la fin de l’année 2018: une série d’horreur angoissante, désespérante et si bien faite!

itd0ourd5xczjuj3grpl.jpg

2

États-Unis, été 1992. Hugh et Olivia Crain s’installent temporairement dans un ancien manoir, Hill House, pour le rénover. Ils sont accompagnés de leurs cinq enfants : Steven, Shirley, Theodora, Luke et Eleanor. Cependant, la maison semble être la proie de phénomènes paranormaux. Une nuit, la situation dégénère et le père doit quitter la maison avec les enfants. Vingt-six ans plus tard, les frères et sœurs vont être à nouveau réunis autour d’une tragédie.

1

J’étais sceptique en commençant cette série, car, ayant été déçue par «American Horror Story», une série complètement inégale qui a fini par m’ennuyer et ne plus du tout me faire peur, je craignais les mêmes défauts. En plus, le genre horrifique est délicat à réussir sans tomber dans les poncifs habituels. Donc, quand on m’a vendu une série avec une maison hanté, j’ai levé les yeux au ciel…avant d’être totalement surprise.

cb4507fb-b35c-4510-99d5-fb242e99f349-screen-shot-2018-10-05-at-105723-am-1.png

Avant d’accrocher à l’histoire et à l’ambiance, j’ai accroché aux personnages. La série de Mike Flanagan arrive très rapidement à créer une proximité avec Steven, Shirley, Theodora, Luke et Eleanor. On a rapidement l’impression de les connaître, de comprendre les dissensions à l’intérieur de la fratrie, comme si c’était la nôtre. Les enfants Crain (et leur version adulte) sont tous dépeints de manière profonde. Ils sont parfois irritants, parfois attachants. Et, en fait, cet élément est probablement celui qui change tout pour cette série, car, normalement, dans les films d’horreur, on se fout des personnages! 

hill house_0.jpg

L’horreur étant essentiellement psychologique dans la série (il y a quand même 2-3 petites choses un peu gore…) et les personnages correctement approfondis, on est transporté dans leurs terreurs. Ce qui fait que «The Haunting of Hill House» n’a pas besoin de recourir à outrance au jump scare et autres artifices. De plus, il y a quelque chose de profondément triste dans cette série, tournant autour du personnage d’Eleanor, et c’est ce désespoir qui est terrifiant!

HOHH_110_Unit_01516R%20(1).jpg

Bien sûr, vous aurez peut-être entendu parler de l’incroyable épisode 6, tourné entièrement en plans-séquences, qui est un petit bijou de précision et le résultat d’un travail de titan. A noter que les acteurs sont réellement tous excellents, ce qui est assez rare dans ce genre.

En résumé, une série d’horreur soignée qui m’a fait froid dans le dos de manière bien plus subtile que beaucoup d’autres films. 

Publicités

5 réflexions sur “« The Hauting of Hill House », la maison qui vous veut du mal

  1. Vue aussi, et pas du tout aimé. J’ai attendu en vain un intérêt, une raison. Et l’éléphant a accouché d’une souris : une interprétation du deuil fantasmée et romantique. Pourtant nous étions vraiment accrocs, j’ai eu peur à de multiples reprises, et ce n’était pas malsain comme American Horror Story que j’ai trouvée gore et que je n’ai pas terminée. Au final, nous étions d’autant plus déçus que l’image était belle et les acteurs plutôt bons.

    1. C’est marrant ça m’a fait l’effet contraire…au début on était un peu dubitatif et on a tout d’un très bien accroché. Moi j’ai apprécié la fin qui correspond bien au genre de la série, à part le « choix » du père de la famille que l’on voit arriver à des kilomètres. Je ne regarde plus non plus American Horror Story, j’avais l’impression que les scénaristes faisaient une course aux choses les plus bizarres, dégueu, choquantes, en ne se préoccupant plus de l’histoire…

  2. J’ai absolument adore cette serie! Parce qu’elle fait passer par beaucoup d’emotions. J’aime les trucs angoissant, les trucs qui me font sursauter en general mais je m’attendais pas a avoir les larmes aux yeux a certains episodes et etre autant a fond dedans.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s