« Jusqu’à la garde », plongée dans la terreur domestique

Découverte d’un film français qui montre les ravages de la violence conjugale dans un système judiciaire qui la prend mal en compte.

5236618.jpg

2

France, de nos jours. Miriam veut se séparer de son mari Antoine, un homme irascible et violent. Miriam souhaite absolument l’éloigner de ses deux enfants, Joséphine, 18 ans et Julien, 11 ans. D’ailleurs, les enfants, notamment le petit Julien, ne souhaitent plus voir leur père et le signalent à la juge chargée du divorce. Malgré cela, la juge accorde une garde partagée et contraint l’enfant à passer un week-end sur deux avec son père. Julien va alors être pris en tenaille dans une situation qui ne va pas tarder à dégénérer.

1

Autant être claire tout de suite, ce film est éprouvant. «Jusqu’à la garde» de Xavier Legrand traite de la violence conjugale, de la terreur qu’elle instille dans la vie des victimes et de l’incapacité de la justice à la traiter de manière adéquate.

On y découvre un couple où Madame (Léa Drucker) souhaite divorcer. Elle prétend son mari violent, mais le début du film laisse le doute. Un doute qui traversera l’esprit de la juge qui va accorder la fameuse garde partagée. Jusqu’à ce que l’on découvre la terrible vérité: Antoine est un homme colérique, manipulateur et violent qui n’hésite pas à brutaliser psychologiquement son fils pour atteindre son ex-femme.

jusqua-la-garde-2.jpg

Le film a deux forces incontestables. Tout d’abord, sa réalisation fine avec une exacerbation des bruits du quotidien qui nourrit une angoisse lancinante et qui met le spectateur dans la tête d’une femme qui a peur. A tout moment, on craint de voir surgir Antoine, même absent, il est omniprésent. La proximité avec les personnages est tellement forte que c’est parfois extrêmement éprouvant, notamment dans la dernière scène de violence. La deuxième force de ce film est l’interprétation des acteurs, notamment du garçon qui interprète le petit Julien (Thomas Gioria).

Julien jusqu'a_ la garde.png

Cependant, le film n’est pas exempt de défaut. Le personnage du mari violent, bien que très bien interprété par Denis Ménochet, est une caricature de mari violent. Il est grand, costaud, taciturne et possède des armes car il est chasseur. Son apparence inquiète de suite. Alors que nombre d’hommes violents sont probablement des gens charmants, raffinés, dont personne ne douterait du comportement exemplaire. Autre problème, il y a une branche du scénario qui concerne la fille majeure, Joséphine, qui est plutôt mal exploitée.

Le test Bechdel:

Le film passe le test.

En résumé, un film brutal qui ne manquera pas de vous retourner les tripes, mais qui est nécessaire pour comprendre ce que vivent les familles victimes de la violence domestique.

Publicités

8 réflexions sur “« Jusqu’à la garde », plongée dans la terreur domestique

  1. D’ordinaire, je ne suis pas très cinéma français, mais ta critique et la bande-annonce me font vraiment envie 🙂 A tester un soir où je me sens prête à regarder un film de ce genre…

  2. Chaque fois que ça ne va pas avec mon mec, je me dis qu’au moins il est doux et que jamais il ne lèvera la main sur moi. Et c’est pas le cas de tous, on ne soupçonne même pas le nombre de conjoint violent … Ça fait froid dans le dos. Je n’avais pas entendu parler de ce film, merci pour la découverte.

  3. Un très bon film, réellement angoissant jusqu’au bout, mais je partage bien ton avis sur les quelques défauts, surtout l’histoire avec la fille qu’on aurait pu supprimer même.

    1. oui, moi il m’a vraiment retourné et les gens dans la salle étaient vraiment pas en forme en ressortant. Effectivement, tout ce qui concerne la fille est un peu étrange…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s