« Bohemian Rhapsody », le film qui aurait dû parler de Queen

Découverte du tant attendu biopic de Queen qui a fini par arriver sur nos écrans, malgré les changements d’acteurs et de réalisateurs. 

MV5BNDg2NjIxMDUyNF5BMl5BanBnXkFtZTgwMzEzNTE1NTM@._V1_.jpg

synopsis

Royaume-Uni, 1970. Farrokh Bulsara est un jeune immigré parsi, étudiant en art et bagagiste à l’aéroport. Il est également passionné de composition musicale. Un soir, dans une petite boite de nuit, il rencontre les membres d’un groupe qui viennent de perdre leur chanteur-bassiste. Farrokh montre ses talents à Brian May et Roger Taylor qui l’engagent comme chanteur. Ils seront rejoints par le bassiste John Deacon. Le groupe se renomme Queen, alors que Farrokh choisit comme nouveau nom, Freddie Mercury.

avis

Voilà un film que j’attendais avec impatience, même si le déroulement houleux du tournage (projet reporté maintes fois et le réalisateur Bryan Singer qui n’a pas finit le tournage…) n’était pas forcément de bon augure. Comme on pouvait s’y attendre, il y a du bien et du moins bien.

ramimalekasfreddie.jpg

Si vous avez le très bon goût d’aimer la musique de Queen, ce film va vous combler, car il met très bien en valeur les créations mythiques du groupe comme « Killer Queen », « We Will Rock You » ou « Bohemian Rhapsody », avec comme couronnement une très longue séquence du concert Live Aid de 1985.  Difficile également de passer à côté de la performance de Rami Malek qui fait un Freddie Mercury très vraisemblable, tout comme Gwylin Lee qui est presque le sosie du guitariste Brian May. Globalement, le film est un agréable divertissement, musicalement très qualitatif, mais…

FFvnniWm8EdA8iAfwQvvym.jpg

Le film ne parle pas du groupe Queen, mais de Freddie Mercury. Effectivement, on ignore quasiment tout de la vie des autres membres, alors qu’on ne traverse pas les années dans une aventure comme Queen sans avoir son lot d’aventures. De plus, dans un biopic sur un groupe aussi créatif et flamboyant que Queen, on pouvait s’attendre à quelque chose de moins linéaire et classique, quelque chose qui ait le petit grain de folie qui a poussé Queen à écrire des chansons comme « Bohemian Rhapsody ». Le film expose également assez mal la façon dont Queen va s’inscrire et briller dans son époque, car le film se focalise totalement sur le groupe et peu sur la société dans laquelle ils vivent. En dehors des questionnements incessants sur la sexualité de Freddie, Queen semble être un groupe hors sol, sans époque. Dernière chose, on peut regretter que le biopic, quitte à être totalement focalisé sur Freddie Mercury, ne s’aventure pas sur la fin de sa vie. Ce qui aurait pu, sans tomber forcément dans le voyeurisme, donner des clés intéressantes sur la personnalité du chanteur.

Le test Bechdel:

Le film ne passe pas le test.

En résumé, un biopic malheureusement réservé aux fans de Queen, en raison d’une réalisation très banale et d’un scénario désespérément linéaire. 

 

 

Publicités

8 réflexions sur “« Bohemian Rhapsody », le film qui aurait dû parler de Queen

  1. Ah bah merci ! Enfin une critique qui écrit ce que j’en ai pensé. Je me suis demandé si c’était moi qui n’avait rien compris tellement la critique spectateur et bloguesque en est folle. Pour moi c’est trop populaire et familial, pas du tout tel que je m’imagine le groupe et l’époque.

    1. Je me sens moins seule aussi du coup ! C’est effectivement assez étrange comme tout le monde sur la blogo est très positif à propos de ce film, alors qu’objectivement, ce film a des problèmes. Notamment le fait que si l’on n’aime pas la musique de Queen, ce film n’a pas d’intérêt. Pour moi, une bonne biopic, c’est une biopic qui arrive même à m’intéresser à une musique, un artiste que je n’aime pas ou que je ne connais pas…

      1. Je suis complètement d’accord ! Mais javoue que même en aimant beaucoup la musique de Queen je suis sortie fort peu convaincue. Alors si tu n’aimes pas leur musique, il n’y a aucun intérêt à aller voir cette jolie success story aseptisée.

      2. Aseptisée, c’est le mot! J’y vois peut-être aussi l’intervention trop castratrice des membres vivants de Queen qui ont voulu préserver l’image de Freddie et la leur…

  2. Bonsoir, J’ai adoré ce film… L’un des meilleurs films vus depuis longtemps. Cela dit, tu as raison, on parle essentiellement de Freddie Mercury…. mais on comprend grâce aux parties avec le groupe qui sont essentielles que ce groupe fonctionne et qu’ils sont en synergie totale. Chaque membre est essentiel, c’est ce que j’ai ressenti. Pas du tout déçue car j’aimais le groupe depuis longtemps. 🙂 Merci pour ton article bien détaillé sur ce film. 🙂 Je compte également poster un article court sur ce film vendredi (vu ce soir). Gros coup de coeur !
    Belle soirée à toi,
    Jessica

  3. On est d’accord que le film peut avoir quelque chose de lisse et light sur le groupe. Cela dit, même si on parle pas des autres membres dans le détail, avec ce choix de finir sur le Live Aid (hyper bien filmé), je trouve qu’on a bien un film sur le groupe et l’idée d’union. Et j’aime bien l’idée que ce ne soit pas voyeuriste, honnêtement c’est ce que je redoutais le plus. Finalement le film m’a plu car il respecte ce qu’il avait promis, à savoir un film grand public musical, je ne me sens pas trompée sur la marchandise.

    1. Personnellement, pour moi c’est vraiment trop grand public justement…J’aurais voulu mieux comprendre la musique de Queen, pas voir un film avec un canevas tellement lambda qu’on pourrait remplacer Queen par n’importe qu’elle autre groupe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s