L’espoir des Neshov / Anne B. Ragde

Vous croyiez en avoir fini avec la famille Neshov? Et bien non, l’autrice revient avec un quatrième tome surprise.

l'espoir des neshov.png

2

*Attention! Si vous n’avez pas lu les trois premiers tomes de l’histoire de la famille Neshov, cet article va probablement vous spoiler toute l’histoire. Donc, si vous vous intéressez à la saga, je vous redirige sur cet article qui parle des premiers tomes et qui ne révèle rien de crucial*

Norvège, de nos jours. La ferme des Neshov est désormais à l’abandon et les membres de la famille, Margido, Erlend et Torunn, n’ont plus que des liens ténus. A Trondheim, Margido continue son chemin dans la foi, travaille d’arrache-pied pour son entreprise de pompes funèbres, mais souffre de solitude. À Copenhague, son frère Erlend et son compagnon Krumme sont désormais les heureux parents de trois enfants. Quant à leur nièce Torunn, installée à Oslo avec un éleveur de chiens de traîneau, elle s’interroge sur sa relation qui a perdu la passion des débuts pour devenir un mensonge malsain. À quarante ans, les choix qui se profilent seront cruciaux.

1

Anne B. Ragde pensait en avoir fini avec les Neshov, mais apparemment ses personnages sont venus la rattraper et nous avons donc droit à ce tome 4, mais aussi à un tome 5 qui paraîtra prochainement. Je dois avouer que c’est avec plaisir que je retrouve les personnages imparfaits de la famille Neshov, même si j’avais beaucoup aimé la fin du troisième tome qui ne se concluait pas sur un happy end dégoulinant, mais par quelque chose de doux-amer.

Dans «L’espoir des Neshov», on retrouve l’écriture brute et impitoyable de l’autrice qui décrit le monde tel qu’il est et non comme on aimerait qu’il soit. On y trouve toujours un regard sans compromis sur la parentalité et sur les relations amoureuses. Mais comme l’annonce le titre de ce tome, je l’ai trouvé nettement moins sombre que les autres, puisqu’Erlend, Margido et Torunn prennent leurs problèmes à bras le corps et tentent de les résoudre! De plus, le roman se conclut par une fin plutôt positive. Même si, avec Anne B. Ragde, on ne sait jamais et que les personnages risquent d’en prendre pour leur grade dans le dernier tome à paraître.

J’ai cependant une déception par rapport à ce tome: sa traduction. Effectivement, j’ai remarqué que le traducteur n’est plus le même que pour les trois premiers tomes. Et cela se sent! Des phrases pas très bien tournées, moins de fluidité, bref c’est vraiment dommage!

En résumé, une suite agréable pour qui a cédé au charme glacé des livres d’Anne B. Ragde!

Anne B. Ragde, «L’espoir des Neshov» (titre original norvégien: «Alltid tilgivelse»), chez Fleuve Éditions et 10/18, 2017.

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “L’espoir des Neshov / Anne B. Ragde

  1. Cette saga n’était pas pour moi… Puisque je n’ai pas accroché au premier tome… Du coup, je suis passée à autre chose 🙂
    Dommage pour la traduction…Elle fait tellement dans le plaisir qu’on prend à lire un livre !

    1. oui, elle est assez clivante cette saga. Je l’ai prêtée à une collègue et elle a pas du tout accroché, elle l’a trouvée glauque et déprimant. Et oui pour la traduction c’est vraiment un problème! D’abord, je me suis dit que l’autrice avait peut-être bâclé son bouquin, mais après j’ai remarqué le changement de traduction et je pense que c’est ça le problème…C’est rageant, surtout que je pense que l’on n’est pas beaucoup à pouvoir se permettre la VO en norvégien… 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s