Madeleine Project / Clara Beaudoux

Découverte d’un livre 2.0. Un feuilleton Twitter mis sur papier, mais aussi un voyage entre le passé et le présent.

madeleineproject.png

2

Paris, 2013. Clara Beaudoux, journaliste web à France Info, s’installe dans un nouvel appartement. Cependant, une surprise l’attend. La cave n’a pas été vidée et le propriétaire n’a plus la clé. Elle décide alors de scier le cadenas. La journaliste découvre un entassement d’objets et de valises remplies de souvenirs ayant appartenu à une certaine Madeleine, la précédente locataire, décédée à presque 100 ans. Fascinée et intriguée, la journaliste décide de partager ses découvertes et ses recherches sur Twitter.

1«Madeleine Project» est la compilation des 4 saisons de tweets de la journaliste Clara Beaudoux après la découverte de sa cave «occupée», sous le hashtag #MadeleineProject. Car l’histoire de ce livre n’est pas une fiction, mais du journalisme narratif, une sorte de documentaire ultra-fractionné en forme de jeu de piste. Effectivement, Clara Beaudoux, intriguée par le contenu de la cave, va partir à la recherche de l’identité de l’ancienne propriétaire, la fameuse Madeleine, et également reconstituer l’histoire de sa famille et de son grand amour, Loulou.

Les lecteurs et les lectrices (du livre ou des tweets) vont alors suivre la journaliste pas à pas dans sa recherche, partager sa curiosité et son enthousiasme face aux petites et grandes découvertes et ressentir les mêmes déceptions face aux obstacles et aux fausses pistes. La démarche de la journaliste comprend également un aspect éthique, puisque tout au long de son enquête, elle se demande si elle a le droit de révéler des détails sur la vie d’une personne décédée qui ne peut plus donner son consentement. Bien que le dernier proche vivant de Madeleine lui ait donné l’autorisation de disposer des affaires de la cave, Clara Beaudoux ne cesse de s’interroger sur ce qu’en aurait pensé Madeleine, qui au fil de l’enquête devient presque une proche. Ce projet déborde d’humanité et il est difficile de ne pas être touché par le parfum de nostalgie et de mélancolie qui émane de chaque petit objet.

On trouve aussi un questionnement sur l’utilité de transformer le projet Twitter en livre physique. Effectivement, vous pouvez lire l’intégralité du contenu du projet sur Storify, mais qui peut aujourd’hui prédire de la durée de vie des formats numériques? Le seul défaut que j’ai trouvé au format papier est la taille des photos qui sont plutôt petites et pas toujours très lisibles. Mais vous êtes, de toute façon, invité-e-s à naviguer entre les formats physiques et numériques puisqu’il y a aussi des fichiers audio qui complètent l’histoire.

En résumé, un projet original et émouvant à lire dans un format moderne et multimédia. A découvrir!

Clara Beaudoux, «Madeleine Project», chez Le Livre de Poche, 2017.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s