« Le Sens de la Fête » nous offre un mariage (totalement) imparfait

Plongée dans les coulisses agitées de l’organisation de mariage avec Max, un vieux briscard du domaine!

le_sens_de_la_fete

2

Max, la soixantaine, est un organisateur de mariage très expérimenté, mais un peu fatigué de sa profession. Alors qu’il doit organiser un coûteux et prestigieux mariage dans un château en respectant les exigences pointilleuses du marié, les ennuis s’accumulent et, entre un photographe flemmard, une adjointe belliqueuse, des serveurs amateurs et un animateur-musicien égocentrique, sa brigade ne se montre pas d’une grande aide.

1

Ah les mariages et leur organisation…Simple rituel de passage qui s’est transformé en compétition (plus ou moins amicale) et qui se veut aujourd’hui plus proche du show millimétré que de la petite fiesta familiale. «Le Sens de la Fête» nous emmène dans les coulisses d’un mariage luxueux avec château, champagne et feux d’artifice où tout ne se passe pas comme prévu et où le pauvre Max doit jongler avec ses problèmes personnels et professionnels.

le-sens-de-la-fete-bacri-photo-1-2048x1152.jpg

«Le Sens de la Fête» est un genre de film choral, dirigé par un chef d’orchestre, le fameux Max, interprété par Jean-Pierre Bacri qui tient le film à bout de bras. Effectivement, le film d’Éric Toledano et d’Olivier Nakache contient la plupart des défauts des comédies françaises: des personnages caricaturaux, un humour pas toujours d’une grande qualité avec un soupçon de mièvrerie pour couronner le tout. Mais, le casting de ce film réussit à sauver «Le Sens de la Fête» de l’écueil, grâce à un Jean-Pierre Bacri qui n’essaye pas d’être drôle (et qui est même souvent émouvant) et grâce à l’équipe de comédiens et de comédiennes très hétéroclites avec des acteurs de théâtre, de cinéma, de télévision, certains très expérimentés, d’autres moins. Personnellement, j’ai un petit faible pour Benjamin Lavernhe qui offre des mimiques faciales très énervantes à Pierre, l’insupportable futur mari.

le-sens-de-la-fete-image-2.jpg

On peut aussi noter, malgré une réalisation classique, la présence de quelques plans bien cadrés avec un côté assez gracieux, que l’on ne retrouve assez rarement dans ce genre de film.

Le test Bechdel:

Le film ne passe pas le test, car la brigade est majoritairement composée d’hommes, même si l’adjoint de Max est une femme. Je relève, par contre, le fait que, pour une fois, on ne présente pas une mariée complètement obsédée par son mariage, mais un marié et ça fait du bien!

En résumé, un film loin d’être excellent, mais qui permet de passer un agréable moment (en se moquant un peu de notre lubie des mariages, au passage).

Publicités

3 réflexions sur “« Le Sens de la Fête » nous offre un mariage (totalement) imparfait

  1. Oh ! J’ai trouvé cette comédie bien meilleure que la plupart, et cassant justement pas mal de codes, avec un Bacri parfait en fil conducteur. Je trouve que le films a des défauts, mais pas tant que ça, et j’e suis sortie très enthousiaste !
    Merci pour ton avis 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s