D’après une histoire vraie / Delphine de Vigan

Découverte tardive d’un des romans-phare de la rentrée littéraire 2015 et qui a mérité son succès.

d'aprèsunehistoirevraie.png

2

Après la parution de son dernier roman qui a eu un succès phénoménal, Delphine peine à se remettre à l’écriture. Elle va mal, elle est angoissée. De plus, elle reçoit des lettres anonymes menaçantes l’accusant d’utiliser son histoire familiale pour le succès littéraire. C’est à cette période qu’elle rencontre L., une femme qui devient rapidement son amie, mais L. va prendre de plus en plus de place.

1

Une fois n’est pas coutume, je lis un roman qui a été en tête des ventes après tout le monde. Et j’avoue que pour cette fois, c’est assez dommage d’avoir tardé, car Delphine de Vigan est une auteure captivante. Cependant, je vais être assez brève sur ce roman, car en révéler trop, c’est gâcher le plaisir de la potentielle lectrice ou du potentiel lecteur.

«D’après une histoire vraie» nous met face à une écrivaine déboussolée. Elle a écrit un roman qui a eu un succès fracassant et la voilà face à la page blanche. Cette auteure est-elle Delphine de Vigan? Tout nous y fait penser: le grand succès, les deux enfants, le nom du compagnon, etc. Le récit a, de plus, le ton de l’autobiographie.

Mais, l’on se rend compte rapidement que la thématique de «D’après une histoire vraie» est justement l’opposition entre la réalité et la fiction dans l’écriture. La mystérieuse L. est obsédée par ce sujet et ne jure que par l’«écriture du réelle». Ainsi, tout au long du roman, le lecteur est questionné. La réalité, les romans avec la mention «d’après une histoire vraie» sont-ils supérieurs à la pure fiction? L’histoire ancrée dans le réel a-t’elle nécessairement un «ton de réalité»? La fiction est-elle incapable de donner l’illusion du réel? Ne souhaitant pas apporter de réponses à cette question, l’auteure ne va pas cesser de semer le doute.

En résumé, je vous laisse découvrir ce roman, mais écriture du réel ou pure fiction, qu’importe le flacon, pourvu que l’on ait l’ivresse de la lecture!

Delphine de Vigan, «D’après une histoire vraie», 2015, chez JC Lattès et Le Livre de Poche.

 

 

Publicités

6 réflexions sur “D’après une histoire vraie / Delphine de Vigan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s