Le liseur du 6h27 / Jean-Paul Didierlaurent

Si vous êtes attentifs aux nouveautés littéraires, vous avez probablement vu passer ce roman dans votre libraire ou sur la blogosphère.

leliseurdu6h27.png

2

Guylain Vignolles a un emploi ingrat. Il travaille dans une usine qui détruit les livres pour en faire de la pâte à papier. Pris de pitié pour les œuvres qu’indirectement il mène à l’abattoir, il sauve quelques feuillets au hasard qu’il lit à haute voix dans le train.

1

J’ai reçu ce roman dans le cadre d’un échange de livres à l’aveugle et j’ai été chanceuse de recevoir «Le liseur du 6h27», un bouquin qui m’intriguait. Il se révèle être le genre de livre feel good que j’aime bien, même s’il tire sur quelques ficelles assez grosses.

L’histoire du «liseur» est digne d’un film de Jean-Pierre Jeunet avec son héros mélancolique qui décide de lutter contre la destruction que représente son travail en sauvant d’une mort «cruelle» quelques pages des livres condamnés. Puis, en les lisant au public captif du RER de 6h27. Mais, il ne se doute pas que cet acte, déjà pas banal, va changer sa vie et celui d’autres personnes.

Difficile de ne pas être ému-e par Guylain, cet homme banal, qu’on ne remarque pas, souffrant de solitude, mais qui cherche tout de même un moyen d’améliorer son quotidien, de le rendre plus supportable.

Alors je ne vous le cache pas, «Le liseur du 6h27» a une saveur de conte de fées, sauf que le prince n’est pas très attrayant au premier abord et que la princesse a un métier pas très ragoûtant. Ce charme «améliepoulinesque» est aussi un des défauts du roman, lui conférant un aspect déjà vu. Mais, au final, c’est plutôt le sourire et le bien-être qui l’emporte.

En résumé, un court roman qui ne manquera pas de vous mettre le sourire aux lèvres. 

 

Publicités

2 réflexions sur “Le liseur du 6h27 / Jean-Paul Didierlaurent

  1. J’aime beaucoup l’idee de ce livre que je ne connaissais pas! Les livres feel good, il faut toujours en avoir quelques uns sur ses etageres, merci pour la decouverte!

  2. Je me souviens que j’avais beaucoup apprécié cette lecture quand je l’avais lu, mais malheureusement, je n’en ai plus grand souvenirs à présent, juste cette sensation qui persiste de bien être ressenti durant lecture…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s