« Ma vie de Courgette », entre rires et larmes

En Suisse, cela faisait longtemps que l’on attendait l’arrivée sur nos écrans des aventures de Courgette. C’est chose faite et le résultat est superbe!

Affiche CourgetteOK.indd

2
Il s’appelle Icare, mais sa mère l’a surnommé Courgette et il y tient. Malheureusement, Courgette va se retrouver orphelin dans des circonstances dramatiques. Il sera amené au Foyer des Fontaines, un établissement pour enfants orphelins ou dont les parents n’ont plus la garde. Malgré des débuts difficiles, le foyer et ses habitants vont changer la vie de Courgette.

1
Difficile de ne pas faire une critique dithyrambique face à ce film d’animation franco-suisse de Claude Barras qui a tous les ingrédients pour me plaire. Tout d’abord, «Ma vie de Courgette» utilise la technique de la stop-motion avec de belles marionnettes, très stylisées, avec des yeux immenses qui reflètent à merveille les émotions (et des émotions vous allez en avoir!).

ma-vie-de-courgette

Deuxièmement, le film est scénarisé par Céline Sciamma (dont j’avais adoré Tomboy) qui a adapté le roman de Gilles Paris: «Autobiographie d’une courgette».  Ensuite, les thèmes abordés par ce film d’animation sont d’une profondeur totalement inattendue pour un film pour enfants. Effectivement, Courgette, Camille, Simon, Alice et les autres enfants du Foyer des Fontaines ont vécu toutes sortes de traumatismes et de violences qui sont abordés de manière franche, sans pour autant être trop frontale ou glauque. De plus, l’alternance entre les moments tristes et les moments humoristiques rend le film accessible aux enfants. En tout cas, malgré la jeunesse de certains spectateurs, aucun ne semble être sorti traumatisé de la salle.

Du côté des adultes qui saisiront toute l’ampleur dramatique de «Ma vie de Courgette», on aura droit à un bel ascenseur émotionnel. Ajoutons à cela une bande-son délicate composée par Sophie Hunger, une chanteuse-auteure-compositrice suisse qui mérite vraiment le détour, et vous avez une vraie petite pépite!

enfantsneige

Le test Bechdel:

«Ma vie de Courgette» est un film d’animation qui évite à merveille les clichés de genre. On y trouve des fillettes fortes, des fillettes fragiles, des garçons turbulents ou doux et naïfs. Une réussite!

En résumé, un film d’animation différent, de haute qualité, pour petits et grands. 

Publicités

4 réflexions sur “« Ma vie de Courgette », entre rires et larmes

    1. Je n’ai pas lu le livre, mais il parait qu’il est nettement plus dramatique que le film, car les réalisateurs ont adouci l’histoire pour que le film reste adapté aux enfants. Donc à toi de voir!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s