Madame Hemingway / Paula McLain

Découverte d’une biographie romancée se consacrant à la première épouse de l’écrivain Ernest Hemingway.

madamehemingway

2

Chicago, années 1920. Hadley Richardson, 28 ans, rencontre un très beau et charismatique jeune homme de 20 ans. Il a participé à la Première Guerre mondiale, y a été blessé et veut devenir écrivain: il s’appelle Ernest Hemingway. Après un coup de foudre réciproque, le couple se marie rapidement et part pour Paris, l’endroit où il faut être quand on veut devenir un grand écrivain. Là-bas, ils retrouveront James Joyce, Scott Fitzgerald…Mais la vie de bohème, les excès, les problèmes d’argent et l’égocentrisme de son mari ne vont pas faciliter la vie d’Hadley qui peine à trouver sa place.

1

Comme vous l’aurez peut-être constaté, je suis une fan des biographies romancées: une façon, pour moi, d’apprendre en passant un bon moment de lecture, en plus d’avoir cette agréable sensation d’être dans les coulisses, telle une voyeuse effrontée. «Madame Hemingway» m’a donc immédiatement intéressé, d’autant plus que j’ai découvert un des romans les plus connus d’Ernest Hemingway, «L’adieu aux armes», assez récemment.

«Madame Hemingway» fut une lecture intéressante et confortable, mais pas à la hauteur d’autres romans du même style. Mais, parlons des aspects qui font de ce roman une lecture agréable. Tout d’abord, grâce à Paula McLain, vous allez faire un magnifique voyage dans le Paris des Années folles où vont s’installer Hadley et Ernest, mais également croiser les écrivains américains de la Génération perdue, Fitzgerald et sa femme Zelda en tête. De plus, le roman semble (je ne suis pas une experte) largement documenté et intègre très bien la genèse de l’oeuvre d’Hemingway dans le récit.

Cependant, le roman est assez faible sur certains points. Le problème de la biographie romancée, c’est que le lecteur connaît déjà la fin. Hemingway s’est marié quatre fois, donc on sait que, Hadley et lui, ce n’est pas pour la vie (D’ailleurs, pour supporter Hemingway toute sa vie, il faut être solide, car le bonhomme est loin d’être commode, pas par pur égoïsme, mais probablement à cause de troubles psychiatriques sévères). Donc, il faut trouver autre chose pour tenir en haleine le lecteur. Et ici, la petite chose qui manquait, c’est une plus grande immersion dans la psychologie d’Hadley Hemingway, car c’est uniquement à la fin du roman que l’on commence à comprendre pourquoi cette dernière reste aux côtés d’Hemingway, malgré sa peine à trouver sa place et malgré les trahisons. Alors qu’Hadley est la narratrice, on reste «à l’extérieur d’elle» une bonne partie du récit. De plus, l’écriture du roman est plutôt banale, malgré sa fluidité et son confort de lecture.

En résumé, une lecture indubitablement intéressante et agréable, mais qui manque d’un petit quelque chose pour être une excellente biographie romancée. 

Paula McLain, Madame Hemingway (titre original: The Paris Wife), chez Buchet/Chastel et Le Livre de Poche,  2012.

Publicités

8 réflexions sur “Madame Hemingway / Paula McLain

  1. J’avais adooooré ce roman ! Par contre, comme tu dis, Hadley nous raconte ce qu’elle voit…sans nous dire ce qu’elle ressent réellement, on reste donc tout le temps un peu en dehors de l’histoire.

    1. Moi j’ai surtout eu du mal au milieu du livre, quand le couple va pas bien, j’arrivais pas à comprendre ce qui la faisait rester et il faut vraiment aller jusqu’au bout pour comprendre…Mais sinon c’est vrai qu’il est super agréable avec ce petit voyage vintage!

  2. Contrairement à toi, je ne suis pas super fan de biographies romancées parce que je me demande toujours quelle est la part de liberté prise par l’auteur! Mais c’est vrai que c’est une manière interessante de se cultiver et d’en apprendre plus tout en lisant un roman 🙂

    1. Oui, je comprends, cependant les vraies biographies ne sont pas forcément exacte non plus, puisque souvent les auteurs de différents livres sur la même personne ne sont pas d’accord et raconte des histoires différentes. L’avantage de la biographie romancée c’est que les auteurs ne revendiquent que l’exactitude des faits et des événements marquants!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s