Le Prisonnier du ciel (Le Cimetière des Livres Oubliés, t.3) / Carlos Ruiz Zafón

Suite et fin de la trilogie de Carlos Ruiz Zafón: une conclusion un peu mince pour le Cimetière des Livres Oubliés.

leprisonnierduciel

2

Barcelone, décembre 1957. Un inconnu se rend dans la librairie des Sempere pour acheter un exemplaire du «Comte de Monte Cristo» et l’offrir ensuite à Fermin Romero de Torres, accompagné d’une lettre menaçante. Fermin doit alors révéler le lourd secret qu’il a tu jusqu’à présent. Il raconte ainsi à Daniel Sempere son terrible emprisonnement à Montjuïc en 1939 en compagnie du mystérieux David Martin, auteur de La Ville des Maudits.

1

(Sans spoilers)

Voilà, la conclusion de cette trilogie pour une dernière balade dans la belle Barcelone, avec cette fois un retour des personnages de «L’Ombre du vent»: Sempere père et fils, Fermin et Beatriz. Après un tome 2 («Le Jeu de l’Ange») un peu déroutant, l’attente était grande, mais «Le Prisonnier du ciel» laisse un sentiment mitigé.

Ce tome de conclusion est court avec une intrigue rapide et concentrée, alors que dans les autres tomes l’auteur avait plutôt tendance à s’étaler. Le scénario comme d’habitude est accrocheur. De plus, on ne peut s’empêcher d’être satisfait de retrouver le génial Fermin et surtout d’avoir enfin les clés de résolution de l’histoire, particulièrement la révélation des liens entre le tome 1 et le tome 2.

Malheureusement, le plaisir de lecture n’y était pas, le soufflé est un peu retombé. La trame de l’histoire est tellement mince que l’on a l’impression que l’auteur s’est contenté de combler les lacunes de compréhension des lecteurs. De plus, la poésie de l’écriture semble avoir un peu disparu. En bref, une fin un peu tristounette pour cette histoire au grand potentiel.

En résumé, une trilogie qui commençait sur les chapeaux de roue, mais qui s’est affaiblie au fil du temps.

Carlos Ruiz Zafón, Le Prisonnier du ciel (titre original: El prisionero del cielo), chez Robert Laffont et Pocket, 2012.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s