L’appel du coucou / Robert Galbraith

J. K. Rowling avait su sortir de son confort en 2012 en publiant un drame social: «Une place à prendre». Mais que vaut-elle comme dealeuse de suspens?

appelducoucou

2

Lula Landry, top model superstar, est retrouvée morte au pied de son immeuble, ayant apparemment chutée de son balcon au troisième étage. L’enquête conclut à un suicide. Mais John Bristow, le frère de la jeune femme, est persuadé qu’elle a été tuée. Il engage alors un détective privé, Cormoran Strike, ancien ami de jeunesse de Charlie Bristow, son frère aîné décédé alors qu’il n’était encore qu’un enfant. Aidé de sa secrétaire temporaire, Robin, Cormoran Strike va tenter de tirer au clair cette affaire qui semble si simple…

1

Le shoot de suspens a été relativement peu efficace ou, en tout cas, pas assez pour que je retente l’expérience. Mais, ne soyons pas rabat-joie, parlons de ce qui est positif. Tout d’abord, le personnage principal de Cormoran Strike. J. K. Rowling nous offre un personnage principal loin du super-héros et plein d’humanité. C’est un colosse aux pieds d’argile, qui a perdu une jambe en Afghanistan, un homme qui n’est pas vraiment né avec une cuillère en argent dans la bouche et qui trime pour maintenir à flot son business de détective. Malgré son côté détective «classique», il est vraiment attachant. Et de manière général, tous les personnages sont «vivants» et très détaillés, à l’instar du roman «Une place à prendre» que j’avais beaucoup apprécié.

Le scénario de ce policier est également bien mené, assez complexe pour que l’on ne devine pas la fin (ou seulement partiellement) avant les dernières pages du roman. On appréciera également le côté réaliste de l’enquête: pas de poursuites en voiture, pas de fusillade. Le job de Cormoran Strike, c’est de parler aux gens, de recouper les informations et forcément c’est lent, mais c’est une lenteur nécessaire si on ne veut pas avoir l’impression d’être dans un épisode des «Experts: Miami».

Par contre, plusieurs choses font que je ne lirai pas d’autres aventures de Cormoran Strike. La première chose dérangeante? Le personnage féminin principal qui est franchement exaspérant et d’un autre temps. Robin, malgré son intelligence et son sens de l’improvisation, passe son temps à se préoccuper de ce que pense son casse-pieds de fiancé de son nouveau travail temporaire. C’est d’autant plus énervant que Robin adore son nouveau job! Difficile de savoir qui on a le plus envie de bâillonner: Robin ou son fiancé… Enfin, il faut l’avouer, le roman est très classique, à se demander si l’auteure n’a pas écrit un hommage aux polars anglais. Ce qui n’est pas forcément négatif, mais à force de classicisme, on tombe dans l’attendu et le déjà vu. Notamment pour la scène finale qui, malgré son dénouement intéressant, est vraiment téléphonée.

Remarque: les livres de J. K. Rowling sont assez simples à lire en V.O., mais comme dans «Une place à prendre», il y a pas mal d’argot qui peut compliquer la lecture.

En résumé, un roman qui ravira les fans de polars britanniques, mais qui risque d’ennuyer ceux qui cherchent l’adrénaline et l’inattendu…

Robert Galbraith, «L’appel du coucou» (titre original: The Cuckoo’s Calling), chez Grasset et chez Le Livre de Poche, 2013.

Publicités

4 réflexions sur “L’appel du coucou / Robert Galbraith

  1. C’est marrant, je suis en plein dedans ! C’est effectivement un polar « à l’ancienne », plutôt US que UK à mon avis, il me fait penser à du Chandler en fait. Mais j’aime beaucoup ! Les personnages sont brillamment dépeints.

    1. Ah ouais, peut-être, je ne suis vraiment pas une référence pour les polars vu que j’en lis peu. C’est pas mauvais, mais je pense que je suis pas vraiment dans le public-cible du roman

  2. Je trouve ça plutôt audacieux d’essayer de changer de registre… En général ce n’est quand même pas mauvais (je pense à Une place à prendre, roman plus réaliste) mais je t’avoue que je ne suis pas plus attirée que ça par ses autres écrits…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s