[Classique du cinéma] Barry Lyndon de Stanley Kubrick

Allez! On prend son courage à deux mains et on se lance dans le visionnage d’un classique du cinéma avec l’honorable durée de 3h.

barry-lyndon-movie-poster-1975-10201442182

Irlande, 18ème siècle. Redmond Barry est un jeune homme, à la fois naïf et impulsif. Sans le sou, il va, grâce à son audace, réussir à grimper l’échelle sociale, notamment au travers d’un mariage avec une lady très fortunée. Mais son audace et son impulsivité vont également le mener à sa ruine.

1

Je dois avouer que les premières minutes de «Barry Lyndon» m’ont fait un peu peur. L’aspect vieux film en costume, avec son phrasé assez lent et sa voix-off semblait augurer 3h d’ennui. Mais, c’est mal connaître Kubrick (mea culpa).

«Barry Lyndon» commence par la découverte de ce jeune homme irlandais, orphelin de père, amoureux fou de sa cousine qui, elle, s’amuse des émois du garçon, mais cherche un prétendant plus sérieux et plus fortuné. Redmond est un subtil mélange de naïveté et d’entêtement. C’est, selon moi, un croisement entre un Candide de Voltaire pour la naïveté et un Bel-Ami de Maupassant pour l’arrivisme En bref, un personnage pas vraiment aimable parce qu’il est globalement irritant, mais pas non plus totalement détestable car il sera cruellement écrasé par le poids de son destin.

Barry_Lyndon

Mais cela vaut-il la peine de passer 3h devant «Barry Lyndon»? Oui! Tout d’abord, parce ce film est tout simplement magnifique. La mise en scène est grandiose (décors magistraux, etc.) et millimétrée, tout en évitant le too much, les dorures à outrance des films en costume à gros budget. Ce qui lui donne un aspect très réaliste visuellement. Paradoxalement, la narration de l’histoire est très artificielle, avec une voix-off au ton proche du roman d’apprentissage.

barry-lyndon-Ryan-ONeal

Ensuite, le film est une prouesse technique. Effectivement, certaines scènes ont été tournées entièrement à la bougie, ce qui est un petit miracle pour l’époque. Les amateurs de musique classique reconnaîtront également des grands maîtres du 18ème (Bach, Haendel, Mozart, etc.) qui sont dans un accord total avec le film (un vrai ear candy).

barry-lyndon-4

Le plus intéressant, c’est que Stanley Kubrick arrive à créer une attente de l’inexorable, grâce à un rythme plutôt lent où il met en place minutieusement les éléments de la chute de son personnage. Personnage d’ailleurs qui n’est jamais vraiment jugé, malgré sa bassesse. Par contre, on trouve dans «Barry Lyndon» un fort engagement dans le propos tenu sur la guerre, montrée comme une illusion glorieuse qui masque la boucherie.

15cd7-blnd9

Le test Bechdel:

Le film ne passe pas le test Bechdel.

En résumé, amateurs et amatrices de mise en scène au poil, ce film est pour vous!

Publicités

6 réflexions sur “[Classique du cinéma] Barry Lyndon de Stanley Kubrick

  1. Un magnifique film dans tous les sens du terme possible ! J’avais pourtant peur de le voir également pour ses trois heures et son classicisme mais en fait, le résultat est juste spectaculaire et émouvant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s