Ciné-rapido: « Sound City » et « Adopte un veuf »

cinerapido

Sound City / Dave Grohl / 2013

sound-city-poster01Synopsis: En 2011, le mythique studio Sound City de Los Angeles ferme ses portes. Dave Grohl, leader des Foo Fighters et ancien batteur de Nirvana, rachète des accessoires du studio et entament des recherches sur l’histoire de ce dernier. Ce documentaire est le résultat de ces recherches et la réunion des témoignages de tous les grands de la musique ayant enregistré ou ayant pénétré dans ce petit studio à l’apparence miteuse.

Ce documentaire parle d’une table de mixage. Comme ça, cela n’a pas l’air folichon, même si la console analogue Neve était le top du top de l’époque. Mais, il faut avouer que le documentaire accroche bien le spectateur, grâce à l’aura de prestige du studio (Slipknot, Red Hot Chili Peppers, Neil Young and Fleetwood Mac, Nirvana, entre autres, ont enregistré des albums dans ce studio mythique), aux invités prestigieux du documentaire (tout le gratin du rock de ces 40 dernières années) et au paradoxe entre la haute qualité des enregistrements et la salubrité limite du studio. C’est aussi une belle ode à la musique faite à l’ancienne, mais qui a l’intelligence de ne pas rejeter le numérique. Pour les amateurs de rock, principalement. (Je renonce au test Bechdel car la forme du documentaire fait qu’il n’y a pas de dialogues).

Adopte un veuf / François Desagnat / 2016

adopte-un-veuf--162965_1Synopsis: Hubert Jacquin, obstétricien retraité, vient de perdre sa femme. Pour entretenir son immense appartement, il contacte une femme de ménage dont il trouve l’adresse chez la boulangère du quartier. Mais, suite à une erreur, c’est Manuela, une jeune fille fantasque, à court d’argent et ayant besoin d’un toit, qui débarque. D’abord peu enclin à accueillir la jeune fille, il finit par l’accepter chez lui. Mais l’appartement est vaste et d’autres chambres pourraient être louées…

C’est un film vu un peu par défaut. Il n’y avait rien d’autre à l’affiche dans ma tranche horaire, j’apprécie André Dussolier et Bérangère Krief, donc je me suis lancée. Le début est assez frais. Dussolier est très bon dans son rôle de veuf à la fois ronchon et affaibli par la disparition de sa femme et quelques scènes sont agréablement grinçantes. Mais, le film retombe rapidement dans les travers de la comédie française qui ne se renouvelle pas. Les gags deviennent un peu lourd (franchement, le coup des araignées et des serpents, c’est du vu et revu) et la fin est digne d’un téléfilm du dimanche soir. C’est dommage car le duo Dussolier-Krief est sympathique. Le film passe le test Bechdel.

Publicités

4 réflexions sur “Ciné-rapido: « Sound City » et « Adopte un veuf »

  1. Autant le documentaire me tente bien autant … le second film pas du tout. Tu confirmes ce que je pensais: la bonne comédie familial qu’on pourrait regarder à la télé mais de là à aller le voir au ciné…

    1. Ouais, moi je l’ai vu à l’occasion d’une fête de ciné avec des places moins chères et on a un peu choisi le film parce qu’il était court et qu’on devait aller voir un autre après…

    1. Alors le film n’est pas horrible. Il permet quand même de passer un moment agréable surtout au début, mais à partir du milieu du film ça devient tellement prévisible…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s