Ciné-rapido: « Le Voile des illusions » et « Hitchcock »

cinerapido

Le Voile des illusions (The Painted Veil) / John Curran / 2006

47a797d474c66Synopsis: Années 1920. Kitty, une jeune femme de la haute société londonienne, toujours célibataire à presque 30 ans, est pressée par sa famille de se marier avec Walter, un bactériologiste. Souhaitant échapper à la pesanteur de la cellule familiale, elle accepte et le couple part pour la Chine où Walter est délégué par le gouvernement britannique. Kitty, désœuvrée, s’éprend d’un diplomate séducteur. Walter découvre l’adultère et menace sa femme: soit il divorce d’elle, soit elle le suit dans une zone où sévit une épidémie de choléra. Le divorce n’étant pas envisageable pour elle, elle choisit le choléra.

Intéressée par la filmographie d’Edward Norton, j’ai visionné ce film dont je n’avais jamais entendu parler. C’est une oeuvre intéressante et originale, malgré un emballage classique qui fait la part belle à une mise en scène conventionnelle et à de magnifiques paysages. «Le Voile des illusions» commence dans une ambiance étonnamment très lourde pour un drame romantique où les deux époux s’affrontent de manière malsaine. Des ellipses permettent de comprendre comment le couple en est arrivé là et ce qui semblait simple (lui, un homme cruel, elle, une victime un peu naïve), devient beaucoup plus subtile. Edward Norton et Naomi Watts sont sobres, mais justes. Une découverte intéressante. Le film passe le test Bechdel.

Hitchcock / Sacha Gervasi / 2012

HitchcockSynopsis: 1959. Alfred Hitchcock décide d’adapter un roman: Psychose. Personne ne croit en ce film, à part lui et sa femme Alma Reville. Le couple, complètement happé par ce projet, subit des hauts et des bas, particulièrement liés à l’ego du réalisateur.

Ce film malgré un casting ultra prestigieux (Anthony Hopkins, Helen Mirren, Scarlett Johansson) est une grosse déception. La mise en scène est globalement ennuyeuse, parfois on a même l’impression de voir un téléfilm (c’est un comble pour un film évoquant un grand réalisateur…). C’est une oeuvre sans véritables enjeux et les problèmes du couple Hitchcock peinent à intéresser. La volonté de montrer l’influence d’Alma sur le travail de son mari est vraiment louable, mais cela ne suffit pas à raviver ce film mou. Les acteurs ne sont pas mauvais, mais difficile de voir autre chose qu’Anthony Hopkins jouant Hitchcock. Et surtout, comment as-t’on pu choisir Scarlett Johansson pour interpréter une des nombreuses blonde hitcockienne de la carrière du réalisateur? J’aime beaucoup cette actrice, mais elle n’a pas du tout le profil de la blonde «froide» type Grace Kelly. Elle a plutôt le profil «Marilyn Monroe», actrice qu’Hitchcock n’a jamais voulu engager. Le film ne passe pas le test Bechdel.

Publicités

2 réflexions sur “Ciné-rapido: « Le Voile des illusions » et « Hitchcock »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s