« The Frame », un destin déjà écrit?

Découverte d’un petit bijou de film fantastique, connu par les amateurs, méconnu du grand public.

The_Frame

2

Alex est un braqueur de camion travaillant pour un cartel. Sam est une ambulancière fuyant apparemment un passé difficile. Rien ne semble lier ces deux personnes jusqu’à ce que leurs vies s’imbriquent de manière improbable et surréaliste puisqu’ils réalisent que chacun est en fait le personnage d’une série TV regardée par l’autre…

1

Après le visionnage de «The Frame» de Jamin Winans, je dois dire qu’il y a de quoi rester admiratif, car c’est un film avec un petit budget, ne débordant pas d’effets spéciaux, qui aborde un thème souvent traité au cinéma, mais qui parvient tout de même à être totalement fascinant.

352138-2

L’histoire peut paraître compliquée. Mais, en fait, elle est très simple. Sam et Alex pensent que l’un et l’autre sont les personnages d’une sérié télé qu’ils regardent, jusqu’au jour où ils se retrouvent face à leur écran et se rendent compte qu’ils peuvent communiquer l’un avec l’autre. Comment est-ce possible? Lequel des deux vit dans le monde réel? Les héros sont-ils des personnes ou des personnages? Nombre de questions auxquelles «The Frame» répond plus ou moins (d’ailleurs, c’est le genre de film où il faut s’attendre à ne pas forcément tout comprendre), mais qui attisent la curiosité à coup sûr. A noter également que «The Frame», contrairement à beaucoup de films de ce genre, est un film très émotionnel où l’action n’est pas le fil conducteur.

The-Frame-Movie1-640x337

Le film aborde la sempiternelle question de l’existence humaine: Notre destin est-il déjà écrit? Y’a-t’il encore de la place pour le hasard ou les choix individuels? Mais, on peut également trouver une deuxième lecture à l’histoire qui nous est proposée (totalement d’actualité avec l’âge d’or des séries TV que l’on vit actuellement): c’est l’envie des spectateurs de pouvoir réécrire le destin de leurs personnages préférés. Allez, qui n’a pas eu envie de réécrire la fin de la saison 1 ou 3 de «Game of Thrones» ou la fin de la quatrième saison de «Dexter»?

maxresdefault

Un des tours de force de «The Frame», c’est d’arriver à créer un climat d’étrangeté principalement avec la musique et les effets sonores. Effectivement, c’est vraiment dans la dernière partie du film que «The Frame» prend toute sa tournure fantastique avec les effets spéciaux qui vont avec. Le film mise également plus sur les trouvailles de mise en scène que sur des effets numériques coûteux. Seul défaut notoire de «The Frame», la dernière partie un peu longuette et l’apport discutable de l’étrange personnage diabolique.

Le test Bechdel:

La film passe le test.

En résumé, si vous êtes amateurs et amatrices de films fantastiques et de cinéma indépendant, je vous invite vraiment à regardez cet O.V.N.I. de toute beauté.

Publicités

8 réflexions sur “« The Frame », un destin déjà écrit?

  1. J’ai lu intro, ton résumé… Et je me suis arrêtée (presque -une petite phrase et la conclu) là par peur du spoiler ! En fait, ça a suffit pour me convaincre ! Je reviendrai quand j’y aurai jeté un coup d’oeil !

  2. Hello! Je viens juste de voir ce film et il y a une chose que je ne comprends pas : par moments, lorsque les personnages parlent, leurs lèvres ne bougent pas. Pourquoi? Est-ce qu’il faut chercher un double-sens à leurs paroles à ces moments-là?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s