Les révélations dînatoires du film « Le premier qui l’a dit »

Découverte d’une tragi-comédie italienne qui nous plonge au coeur d’une famille bourgeoise industrielle dans la tourmente après l’aveu de l’homosexualité de l’un de ses fils lors d’un dîner d’affaire.

artoff4109

2

La famille Cantone fabrique depuis plusieurs générations des pâtes dans la région des Pouilles, dans la ville de Lecce. Tommaso, le benjamin de la famille, qui vit à Rome pour ses études, revient dans la région pour signer des papiers en rapport avec l’entreprise familiale. Le jeune homme, qui ne s’intéresse absolument pas à cette entreprise, compte révèler trois choses lors de ce retour sur ses terres natales: dire à sa famille qu’il n’étudie pas le commerce, mais les lettres, leur dire qu’il veut devenir écrivain et…qu’il est homosexuel. Lors du dîner où Tommaso prévoit de faire ses révélations, coup de théâtre, Antonio, son grand frère, se lève est révèle qu’il est homosexuel. Hors de lui, le père de famille rejette violemment son fils aîné et s’écroule, victime d’un malaise cardiaque. Tommaso qui n’a pas pu faire ses propres révélations se trouve alors obligé de jouer le rôle du «bon fils hétérosexuel qui s’intéresse à l’entreprise» par peur d’aggraver l’état de son père.

1

D’ordinaire peu amatrice de comédies italiennes, je me suis laissée tenter par «Le premier qui l’a dit» (un titre pas forcément vendeur, comparé au titre original «Mine vaganti» qui signifie «bombes à retardement»). Une comédie mêlant Sud de l’Italie et homosexualité, un mélange assez inattendu réalisé par un cinéaste italo-turc.

Le scénario plutôt cocasse et original de cette comédie est particulièrement attirant. Effectivement, comment faire son coming-out, quand on s’est fait doubler par son frère dont on ignorait l’homosexualité? Ce pitch étonnant aurait pu être un bon départ pour une comédie sur la tolérance. Mais, malheureusement, à cause de problèmes de scénario, le film ne va pas plus loin que la comédie rafraîchissante. C’est dommage, car «Le premier qui l’a dit» a tout de même quelques bons ingrédients.

films.loosecannons

Par exemple, le réalisateur Ferzan Özpetek donne le premier rôle de son film à Riccardo Scamarcio, symbole contemporain de l’homme italien, qui fait une étonnante belle composition dans ce rôle de jeune homme homosexuel à mille lieux de son image de bellâtre séducteur de ces dames. Le film navigue également plutôt bien entre le tragique -les préjugés sur l’homosexualité, l’intolérance et l’hypocrisie du père- et le comique, principalement amené par la bande d’amis gays de Tommaso qui débarquent de Rome et tentent de cacher leur côté queer et urbain. Le réalisateur offre également quelques belles scènes comme un poético-tragique suicide au sucre ou une scène de fin qui mélange étonnamment bien le passé et le présent. Enfin, le tout est situé dans la magnifique ville de Lecce, parfois surnommée la «Florence du Sud».

Mine-vaganti

Mais, le film souffre de très nombreux handicaps. Tout d’abords, les personnages sont tous des clichés ambulants: la grand-mère bienveillante et tolérante qui connaît les secrets de tout le monde, la tantine alcoolo, l’épouse trompée, le mari homophobe mais infidèle, les amis homos exubérants, etc. De plus, certains éléments du scénario sont assez incompréhensibles. Par exemple, le personnage d’Alba, la fille de la famille Brunetti, avec qui les Cantone veulent s’associer, ne sert pas à grand-chose. Cette dernière tombe amoureuse du beau Tommaso, rien d’étonnant, mais à un moment, le film semble presque suggérer que Tommaso pourrait l’aimer en retour. Mais, la chose disparaît aussitôt. Difficile de comprendre le message de cette scène…Tommaso se demande-t’il s’il est bisexuel? S’il pourrait épouser Alba pour faire plaisir à ses parents? C’est furtif et inexplicable. Un autre exemple, l’ajout d’un secret de famille qui n’apporte rien à la trame narrative.

188967b_Mine-vaganti-rich-visore

De plus, les stratagèmes de Tommaso pour cacher son homosexualité et ne pas causer un deuxième choc à son père sont-ils vraiment justifiés? Une deuxième révélation serait-elle vraiment encore plus choquante que la première? Surtout que cette deuxième révélation pourrait forcer le père à donner son entreprise à Elena, sa seule fille, une jeune femme compétente, mais qui, du fait de son sexe, n’a pas voix au chapitre. Pour finir, «Le premier qui l’a dit» est desservi par une réalisation passe-partout et inintéressante.

Le test Bechdel:

Le film passe le test grâce à ses nombreux personnages féminins.

En résumé, malgré ses gros défauts, «Le premier qui l’a dit» reste une comédie attendrissante, mais ne va pas plus loin que ça. A voir pour tester une comédie «exotique» en version originale sous-titrée uniquement.

Publicités

7 réflexions sur “Les révélations dînatoires du film « Le premier qui l’a dit »

  1. Je n’ai pas vraiment fait attention à ce film jusqu’ici mais j’avais déjà réfléchis au cas du deuxième coming-out dans une famille. Je pense qu’il est parfois même plus difficile que le premier (pour les parents du moins -quoi qu’avec les nouvelles lois je suppose que leur chance d’être un jour grands-parents sont les même 😀 ) !
    Le reste du film, en lui-même (selon la BA), à l’aire de donner une impression de déjà vu.

  2. ça fait longtemps que je n’ai pas regardé de film italien. Au lycée ma prof d’Italien nous a passé tous les Roberto Benigni mais depuis j’avoue que je ne me suis pas penchée sur la production cinématographique du pays. A part le fameux « L’ultimo baccio », que j’ai beaucoup aimé ( avec le charmant Stefano Accorsi ) et dont les Américains ont fait un remake moins réussi ( « The last kiss », avec Zach Graff ).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s