« Les amours imaginaires », un triangle amoureux au pays des hipsters

Découverte en demi-teinte du deuxième film de Xavier Dolan: l’histoire d’un triangle amoureux qui n’existe que dans la tête de ses protagonistes.
tumblr_l6ta6x3jio1qz7um3o1_1280

2

Montréal, de nos jours. Francis et Marie sont deux amis très proches. Lors d’un dîner chez Francis, ils ont un coup de foudre commun pour Nicolas, un jeune homme extrêmement populaire et nonchalant. Francis et Marie vont alors se lancer à corps perdu dans une course à la séduction, laissant de côté leur amitié et sans se demander si Nicolas, aussi fascinant soit-il, en vaut la peine.

1

On ressort des «amours imaginaires» avec un sentiment un peu mitigé. Mais commençons par les qualités du film. «Les amours imaginaires» dépeint une sorte de «faux triangle amoureux bisexuel» dans une faune artistico-estudianto-bobo québécoise. Le tout avec une recherche poussée dans l’esthétique qui semble être une obsession pour le réalisateur-acteur. Décors, costumes, accessoires n’ont pas été choisis au hasard.

Heartbeats 3

Dans cette histoire de jalousie, rien de bien original, mais une très belle maîtrise de la tension, prévisible, mais qui contamine le spectateur. Le tout étant servi par un trio d’acteurs plus vrais que nature (Monia Chokri, Xavier DolanNiels Schneider). On notera également les dialogues souvent piquants et une bande-son pas forcément originale, mais très bien choisie. Xavier Dolan ajoute également dans son film des témoignages «face caméra» de certains personnages secondaires à propos de leur vie amoureuse, ce qui apporte une originalité certaine à cette histoire plutôt classique.

still_amoursimaginaires

Cependant, le film comprend quelques défauts énervants. Tout d’abord, les personnages sont des clichés de hipsters pseudo-artistes, pseudo-rebelles (on ne sait pas trop ce qu’ils font dans la vie, mais, en tout cas, ils font la fête et regardent des films), ce qui empêche de vraiment compatir pour ces personnages qui restent superficiels. Enfin, les témoignages «face caméra», qui sont sympathiques au début du film, finissent par lasser par leur longueur. De manière générale, le reproche principal que l’on peut asséner à ce film est qu’il a un côté «vide» et que son histoire pourrait presque tenir dans un court-métrage.

original

En dépit de cet avis mitigé, je reste enthousiaste à l’idée de découvrir le travail de Xavier Dolan, car, malgré les défauts de son film, on sent un cinéaste qui a quelque chose à montrer. En plus, on ne peut qu’être fasciné par ce «bébé réalisateur» qui a réalisé son premier film à peine majeur.

Le test Bechdel:

Le film ne comprend qu’un personnage féminin nommé, donc il ne passe pas le test.

En résumé, un beau film bien interprété, mais qui manque de «matière» pour être réellement intéressant. 

Publicités

7 réflexions sur “« Les amours imaginaires », un triangle amoureux au pays des hipsters

  1. Il est passé en deuxième partie de soirée ( sur Arte je crois ) il y a quelques semaines. J’ai regardé le début mais je n’ai pas accroché, je retenterais peut-être le coup un de ces quatre 😉

  2. Je suis assez d’accord avec toi. J’ai été scotchée par Tom à la ferme, puis Mommy, mais celui-ci a un côté trop prétentieux et vain qui m’a laissée très très mitigée. J’ai hate de découvrir Laurence Anyways et J’ai tué ma mère !

    1. J’ai apparemment commencé avec le mauvais film alors! J’en ai pas parlé dans l’article, mais je me suis demandé si le film était pas un peu nombriliste sur les bords. J’avais un peu l’impression que c’était Xavier Dolan qui nous racontait ses petits problèmes amicaux et amoureux…

  3. J’avoue que j’ai du mal avec le travail de Xavier Dolan. Ce qu’il fait n’est pas inintéressant, c’est un très bon montreur d’images mais je trouve dans l’ensemble ses oeuvres très centrée sur lui. Surtout Tom à la ferme et les amours imaginaires. Cela dit, je n’ai pas encore vu Mommy mais j’ai quand même très envie de le voir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s