« Jambes fluettes, etc. » / Tom Robbins

Découverte de Tom Robbins, un auteur à l’écriture travaillée qui racontent des histoires moins farfelues qu’elles n’en ont l’air.

jambesfluettes

2

Ellen Cherry Charles, une jeune artiste-peintre élevée dans une famille typiquement américaine et fraîchement mariée à Boomer Petway, un jeune homme proche du péquenaud, traverse les États-Unis en direction de New York à bord d’une caravane en forme de dinde. Le but du déménagement à New York étant de se faire connaître dans le monde l’art. Mais, les choses ne vont pas se passer comme prévues et Ellen Cherry va devoir renoncer aux voiles des ses illusions.

1

Difficile de ne pas être intrigué par le quatrième de couverture de «Jambes fluettes, etc.». Une caravane en forme de dinde? Un restaurant arabo-juif près du siège de l’ONU? Le tout écrit par un auteur apparemment très connu (en tout cas aux États-Unis) et dont je n’avais jamais entendu parler. Il n’en fallait pas plus pour que je me jette dans la lecture de ce roman de 1990, qui vient d’être traduit en français.

D’après certains critiques, «Jambes fluettes, etc.» n’est pas le bon livre pour découvrir Tom Robbins, un auteur ô combien original. Effectivement, avec ce livre, Tom Robbins provoque chez le novice un véritable choc. Tout d’abord, par son histoire, au premier abord loufoque, mais extrêmement sensée et construite.

L’auteur emmène le lecteur sur les traces d’Ellen Cherry, de sa famille (un père obsédé par les en-cas et le sport télévisé, une mère qui regrette ses jeunes années de danseuses et un oncle prédicateur apocalyptique) et de son mari (un beau jeune homme, moyennement intelligent, mais qui va surprendre tout le monde avec un talent caché). A New York, Ellen Cherry rencontrera également les propriétaires du « Isaac et Ismael’s », un restaurant arabo-juif qui porte un message de paix pour le Moyen-Orient (un message assez mal reçu, puisque le restaurant est régulièrement victime d’attentat). Jusque-là une histoire foisonnante de personnages, mais rien de si hors du commun. Mais s’ajoute à la joyeuse bande, une boîte de porc aux haricots, une petite cuillère et une chaussette sale…qui parlent. Surprenant lors des premières pages, ce mélange d’éléments réalistes et surréalistes prend sens au fil du récit.

Tom Robbins se distingue également par une écriture d’une richesse incroyable, car l’homme est un roi incontesté de la métaphore improbable, mais juste. L’écriture de l’auteur est riche, sensuelle, voire sexuelle. Et si ce n’était que ça…Tom Robbins ajoute à son écriture imaginative, à son histoire folle, un fond philosophique agnostique, féministe, écologiste et anti-capitaliste.

Elle ne s’était jamais vraiment intéressée à la situation en tant que telle dans cette partie du monde [le Moyen-Orient], et maintenant, elle savait pourquoi. C’était de la folie à l’état pur. C’était un orchestre de soixante-dix instruments essayant de répéter un requiem et une marche nuptiale en même temps dans un placard à balai.  C’était un congrès de pyromanes dans un hôtel de paille.

Vous l’aurez compris, Tom Robbins est un auteur original qui emmène le lecteur dans un univers à la fois ancré dans les problématiques de notre monde et à la fois surréaliste. On peut ajouter que «Jambes fluettes, etc.» n’est pas un livre qui se lit comme ça, à la va-vite. L’écriture de Tom Robbins, belle et complexe, se savoure à coup de 30-40 pages et demande une certaine ouverture d’esprit au lecteur. Et même si le livre n’est soi-disant pas adapté aux novices, il ne m’a pas découragé dans la poursuite de la découverte de l’auteur.

En résumé, un auteur absolument non-conventionnel, une des découvertes marquantes de cette année . 

Tom Robbins, «Jambes fluettes, etc.» (titre original: Skinny legs and all), Paris: Editions Gallmeister, 2014, 544 pages. 

Merci aux éditions Gallmeister pour l’envoi sur demande du livre en service presse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s