Alabama Song / Gilles Leroy

Critique du prix Goncourt 2007: la biographie romancée d’une des premières icônes féministes américaines.

alabamasong

2Zelda Sayre grandit dans une famille aisée du Sud des États-Unis. Elle est une jeune femme rebelle qui se fait remarquer de tous les jeunes hommes de la région. Lors d’une soirée, elle rencontre un très beau jeune homme qui aspire à être écrivain: Francis Scott Fitzgerald. Contre l’avis des parents de Zelda, bien plus aisés que ceux de Scott, le couple se marie. Mais la lune de miel ne va pas durer. Zelda est bien vite confrontée à l’emprise énorme de Scott, «l’écrivain mondialement connu». Cette relation devient alors toxique, avec à la clé pour Zelda, une perte progressive de sa santé mentale.

1

Il est possible que si l’on vous parle de Zelda Fitzgerald, vous répondiez: «Zelda qui?». Effectivement, quand on dit Fitzgerald, le premier nom qu’on lui associe est celui de Francis Scott et non celui de sa femme, malgré le fait que celle-ci ait également écrit un roman.

Quelle belle expérience de lecture que ce roman de Gilles Leroy ! «Alabama Song» est clairement un trésor d’écriture qui mérite largement son prix Goncourt. Gilles Leroy nous fait découvrir à travers son roman une icône de paillettes, une «femme de», devenue au fil des années une icône féministe. Une femme avec les cheveux courts, romancière comme son mari, peintre et danseuse à ses heures également.

220px-Zelda_Fitzgerald_portrait
Portrait de Zelda / Wikipedia

«Alabama Song», comme le précise l’auteur, est une biographie romancée et ce roman ne prétend en aucun cas raconter la vérité sur le couple Fitzgerald. Cependant, il ne raconte pas non plus n’importe quoi, puisque Gilles Leroy a fait un énorme travail de recherches, lisant les biographies et les documents abordant la vie de Zelda, allant même jusqu’à suivre les traces de son héroïne aux Etats-Unis.

Pour bien lire le roman, il faut savoir que la relation du couple Fitzgerald fait l’objet de nombreuses spéculations. Certains spécialistes voient Zelda comme une artiste ratée, jalouse du succès de son mari, une alcoolique atteinte de schizophrénie. D’autres pensent que Francis Scott Fitzgerald a largement puisé son inspiration dans les écrits de sa femme (voire qu’il l’aurait parfois même plagiée), qu’il la harcelait psychologiquement et qu’il aurait largement contribué à l’usure de sa santé mentale.

Mais peu importe où se situe le curseur de la vérité, l’auteur raconte avec un style magnifique, alternant entre deux temporalités de narration (les années 1920 et les années 1940),  le désir de vivre d’une femme enfermée par son mari, emprisonnée dans une relation qu’elle croyait amoureuse, mais qui se révèle plutôt être la convergence de deux êtres hors du commun, fascinés l’un par l’autre. L’amour, le vrai, elle le trouvera quelques temps dans les bras d’un aviateur français.

En résumé, une biographie fictionnelle prenante, portée par une écriture délectable. Un vrai coup de cœur !

 Gilles Leroy, Alabama Song, Paris: Editions Folio, 2009.

Publicités

7 réflexions sur “Alabama Song / Gilles Leroy

  1. Je l’ai lu, il n’y a pas très longtemps…et je l’avais plutôt bien aimé. J’ai découvert une Zelda pleine d’esprit ! En revanche, j’ai trouvé dommage que cela soit fait au détriment de Fitzgerald…

    1. Oui, c’est vrai, mais en même temps c’est plus au détriment de Fitzgerald la personne, que de Fitzgerald l’écrivain. En tout cas, imaginer que cet homme était un vrai connard, ne m’empêche pas d’aimer Gatsby le Magnifique…

  2. J’avais était un peu gênée par cette volonté de réduire à tout prix à néant l’amour entre Zelda et Francis Scott Fitzgerald. Je pense qu’on peut parler du mal qu’ils se sont fait sans nier à ce point leur amour. ça m’agace d’autant plus que presque toutes les bios récentes de Zelda s’attachent à montrer Francis Scott Fitzgerald uniquement comme une sorte de monstre…

    1. Oui c’est clair que c’est difficile de savoir où se trouve la vérité. Moi, j’ai plutôt fait l’impasse sur le côté biographique et lu le livre pour son histoire plutôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s