Le silence de Saida / Leena Lander

Découverte d’un roman finlandais mêlant récit de vie et histoire. Complexe au premier abord, mais rapidement passionnant. Un petit coup de cœur !

lesilencedesaida2En instance de divorce, Risto s’installe dans une vieille maisonnette en pierre héritée de sa grand-mère, Saida. Intrigué par un épisode mystérieux de son enfance vécu avec elle et titillé par les objets et souvenirs laissés par le vieux Arvi dans cette maison, il se met en tête de reconstituer la vie de ses ancêtres et des habitants de cette région du sud-ouest de la Finlande. Cette recherche le plongera dans une période terrifiante de l’histoire finlandaise, la guerre civile de 1918 où se sont affrontés «rouges» et «blancs», révolutionnaires de gauche et conservateurs.

1La première chose à dire sur ce roman, c’est: «Ne vous laissez pas décourager par les premières pages !». Effectivement, quand on ne connait pas l’histoire de la Finlande et de sa guerre civile, certains détails des chapitres historiques du livre peuvent paraître flous. De plus, le roman saute joyeusement des années 1900 aux années 2000 avec une foule de personnages. Mais, il suffit de faire un petit tour sur la page Wikipedia traitant de la guerre civile finlandaise et de s’accrocher quelques pages pour commencer à trouver le roman passionnant et s’attacher à Saida, Sakari, Arvi, Joel et les autres.

«Le silence de Saida» est un roman singulier qui alterne entre des narrations et des époques différentes. Tout d’abord, dans les années 2000, le récit de Risto qui raconte ses recherches historiques et sa quête du secret de Saida. Puis, les extraits du journal de Joel Tammisto, jeune homme très investi dans le mouvement rouge, ainsi que les récits de vie de Saida, Arvi et Sakari, tous situés au début du 20ème siècle. Cette multitude de points de vue permet une vision globale de cette période mouvementée avec les faits historiques, mais également la vie de tous les jours, principalement vue au travers du regard de Saida, jeune femme forte et inébranlable. Ce mélange de narrations permet d’aller plus loin qu’un simple roman historique et d’y ajouter émotions et attachement avec les mariages, les naissances, les petits bonheurs du quotidien, mais aussi les décès, la pauvreté et la guerre.

Il faut savoir également que la guerre civile de 1918 est encore aujourd’hui une période contestée et discutée dans l’opinion finlandaise. Notamment parce que certains soupçonnent la déformation des faits par les vainqueurs de la guerre; ici les conservateurs qui auraient inventé des exactions commises par les «rouges».  Le livre ne prend cependant pas de parti, il tente plutôt une réflexion sur les crimes de guerre et sur la justice qui sont souvent des notions à géométrie variable, selon les desiderata des vainqueurs (si c’est flou pour vous, j’en profite pour vous diriger vers mon article sur Hannah Arendt !).

En résumé, un roman extrêmement riche, mille-feuilles de faits historiques et d’émotions vus au travers de la vie d’une femme sans compromis. À lire !

Leena Lander, Le silence de Saida (titre original: Liekin lapset), Paris: Éditions Actes Sud, 2014, 416 pages.

Merci aux Éditions Actes Sud pour l’envoi sur demande du livre en service presse.

Publicités

4 réflexions sur “Le silence de Saida / Leena Lander

  1. Je crois que je n’ai jamais lu non plus d’auteur finlandais. Je me rends compte que je tourne toujours autour des mêmes nationalités. Pour ma part, j’ai décidé de lire des auteurs asiatiques, j’enrichis donc ma PAL avec ces nationalités.
    Assez parler de moi, je n’ai lu encore aucune critique sur ce roman, le thème m’est totalement inconnu donc ça vaut la peine de s’instruire un peu et en plus je ne voudrai pas passer à coté d’un coup de coeur.
    Merci pour le débusquement de petite perle dont personne ne parle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s