« Vikings », mouillez les drakkars et frappez vos boucliers !

Chronique de la première saison de «Vikings», une série canado-irlandaise qui nous emmène à la suite du plus célèbre peuple nordique.

415512

Étant une grande amatrice de séries historiques, j’étais curieuse de découvrir «Vikings», une série diffusée sur la chaîne History, qui met en scène la société viking et de deux de ses héros semi-légendaires Ragnar Lothbrock et Lagertha.

2Ragnar Lothbrock, un fermier viking têtu et courageux, décide contre l’avis de tous et surtout sans l’autorisation du jarl Haraldson de naviguer vers l’ouest (et non vers l’est comme de coutume), poussé par la certitude qu’il existe d’autres terres, plus riches de ce côté-là de la mer. Les rumeurs et son instinct ne mentiront pas. Ragnar va découvrir l’Angleterre. Cette découverte va chambouler la vie de Kattegat, le village de Ragnar, celle de sa femme, Lagertha, et de leurs deux enfants.

1

ragnar_cinemaMalgré un grand enthousiasme (renforcé par un générique d’ouverture très plaisant), le visionnage des premiers épisodes de «Vikings» peut être un peu déconcertant. Premièrement, on ne peut pas s’empêcher de comparer la série à «Game of Thrones». Des corbeaux, une pointe de fantastique, une lutte pour le pouvoir, des personnages qui ne sont ni bons, ni méchants, ça ne peut que rappeler la déjà mythique série d’HBO.

floki_cinema

Deuxièmement, comme la série est diffusée sur la chaîne History, on pouvait s’attendre à quelque chose de très documentaire. En fait, ce n’est pas vraiment le cas. «Vikings» est plutôt une série de fiction qui utilise comme toile de fond une partie des connaissances historiques disponibles sur ce peuple nordique, même si quelques aménagements et libertés ont été pris. Par exemple, les vikings connaissaient vraisemblablement déjà l’Angleterre à cette époque et il est probable que les relations entre parents et enfants n’étaient pas telles qu’elles sont représentées dans la série.

lagertha_cinema

Troisièmement, la série a clairement un problème de langue. Effectivement, comment représenter des vikings parlant vraisemblablement un dialecte scandinave, rencontrant (euh…massacrant plutôt) les habitants des îles britanniques, sensés parler anglais ou un dialecte anglo-normand, alors que toute la série est tournée en anglais? Et bien, cela donne une espèce de salade de langues pas toujours très cohérente.

MAIS, après quelques épisodes une grande partie des retenues éprouvées par rapport à cette série s’envole et l’enthousiasme revient!rollo_cinema

Malgré, son côté plus fiction que documentaire, la série offre une très belle initiation au monde des vikings et donne aux spectateurs l’occasion d’apprendre quantités de choses sur ce peuple qui pratique les sacrifices humains et a des femmes guerrières, par exemple. La série commence également à devenir intéressante, car elle se distancie clairement de «Game of Thrones». «Vikings», malgré la rivalité entre le jarl et Ragnar, n’est pas une série uniquement centrée sur les jeux de pouvoir. Étonnamment, la série prend un tour très spirituel avec l’arrivée du personnage d’Athelstan, un prêtre chrétien enlevé par Ragnar en Angleterre. «Vikings» se mue alors en une réflexion sur le destin des hommes: dicté par les dieux ou construit par eux-mêmes?

athelstan_cinema

On appréciera également la grande beauté de la série avec ses décors naturels somptueux. Le tournage a principalement été réalisé en extérieur (en Irlande et en Norvège), ce qui immerge le spectateur dans un magnifique environnement sauvage. Le tout, étant très bien mis en valeur par des images aux couleurs froides.

Côté casting, on pourra regretter le manque d’acteurs scandinaves (seul Gustaf Skarsgård qui interprète Floki est d’origine nordique). Mais, on appréciera le charisme de l’acteur principal qui incarne Ragnar, Travis Fimmel (Oui, le mannequin Calvin Klein de votre adolescence…), qui, malgré un jeu un peu stéréotypé, donne vie à ce personnage ambigu, un homme à la fois admirable et détestable. On notera enfin la belle mise en valeur de personnages féminins dans cet univers très viril avec, notamment, le personnage de Lagertha, l’épouse de Ragnar (incarnée par Katheryn Winnick), une guerrière qui n’a ni sa langue, ni son bouclier dans la poche.

En résumé, une série prometteuse avec une inattendue profondeur spirituelle et une identité plus singulière que prévu.

Saison 1 et 2 disponibles. Série renouvelée pour une 3ème saison.

Le trailer:

 

Publicités

3 réflexions sur “« Vikings », mouillez les drakkars et frappez vos boucliers !

  1. Waw, je découvre ton blog par hasard sur cette immense bête qu’est la blogosphère et je tombe sur un article d’une de mes découvertes de l’année, me voilà donc ^^

    C’est marrant, je me suis moi-même souvent posé la question de la langue utilisée, et même si niveau réalisme ça me dérangeait au départ, on s’y fait, à grand renfort d’imagination tout de même.

    Comme toi je pense que cette série monte crescendo, à tel point que j’ai failli arrêté après les premiers épisodes tellement … ben … je sais pas, après chaque épisode il n’y avait pas de fin « choc » et l’intrigue globale que je trouvais globalement longue.

    Mais on s’y fait et pour moi aussi le déclic a été l’apparition du prêtre, de ce qu’ils « veulent en faire », les traditions vikins, les invasions, les jeux de pouvoir, le tout avec des acteurs quasi inconnus du grand public : j’a-dore 😀

    1. Merci pour ton commentaire ! Je viens de faire aussi un tour sur ton blog. Je vais suivre attentivement tes articles car on a pas mal d’intérêts communs (même le gaming et pour moi aussi y’a un avant et un après Last of Us…)

      1. Ce n’est pas moi qui va te contredire à ce sujet, on est d’accord ! Madame aussi est du même avis, et pourtant rares sont les jeux qui la marque : Mass Effect et The Walking Dead (saison 1) étaient les seuls jusqu’à présent 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s