L’interdiction du voile intégral ou l’usurpation du féminisme par les extrémistes

Un coup de gueule pour défendre le féminisme utilisé à tort et à travers par des groupements populistes pour masquer leur islamophobie.Muslim_woman_in_Yemen

Le 22 septembre dernier, le canton du Tessin a interdit par votation populaire l’acte de masquer son visage en public et, de facto, le port du voile intégral, ce qui était ostensiblement visé par cette initiative populaire.

En se rendant sur le site internet des initiants, on a la désagréable surprise de lire un plaidoyer moqueur contre les femmes de gauche tessinoises (qui se sont opposées à ce projet) qui leur demande depuis quand les féministes défendent les maris qui voilent leur femme.

Ces quelques lignes (en italien), très mal éditées en plus, font bondir, tant la récupération d’arguments «féministes» est grossièrement utilisée pour justifier cette initiative populaire islamophobe.

Quand la droite populiste s’éprend de féminisme

Les initiants disent vouloir protéger les femmes musulmanes des islamistes et également éviter que les casseurs et autres fauteurs de troubles ne mettent une cagoule pour commettre leurs méfaits. Mais, ce deuxième argument est un prétexte grossier pour essayer de masquer la face xénophobe et sexiste de l’initiative, car fondamentalement aucun hooligan sortant d’un match de foot avec l’intention de faire du grabuge ne va renoncer à la casse cagoulée parce qu’il risque une amende. Il n’est pas à un délit près, non ?

Le plus marquant dans cette initiative est cette volonté angélique de sauver les femmes musulmanes oppressées, le tout saupoudré de moqueries envers les femmes de gauche. Les paroles de Giorgio Ghiringhelli montrent à quel point l’initiateur de ce projet a une image tronquée du féminisme.

En résumé, cette loi, qu’est-ce que c’est ? Une législation qui dit à une partie des femmes de la population comment elles doivent s’habiller. Dit comme cela, c’est choquant, car, en réfléchissant, si on peut faire une telle loi pour le voile intégral, on pourrait, en théorie, interdire le port des mini-jupes. Evidemment, je ne pense pas qu’on trouve dans notre société des femmes qui sont forcées de porter des mini-jupes. Mais est-on certain que toutes les femmes qui portent le voile intégral sont forcées de le faire ?

La burqa, un choix qui nous heurte

Certaines le font par choix en référence à leurs croyances très fortes et traditionalistes. Oui, ce choix est dérangeant. Pour moi qui suis une athée forcenée et qui ai une dent contre les religions (les trois grandes monothéistes particulièrement), car elles sont presque toujours des vecteurs de maltraitance, de mépris et d’asservissement des femmes quand elles sont pratiquées de manière traditionnelle. De plus, de manière plus générale, selon les règles de savoir-vivre occidentales, il est plus qu’impoli de masquer son visage et il est difficile de ne pas se sentir insulté par ce refus de communication. C’est donc normal que ce choix me dérange, moi en particulier, et d’autre personnes, en général.

Mais a-t’on le droit d’édicter une loi qui réglemente spécifiquement l’habillement des femmes, même sous prétexte de les aider ?

Si cette loi avait une chance d’aider les femmes voilées de force, elle serait peut-être tolérable. Mais, croire que cette interdiction va aider les femmes musulmanes qui sont obligées de se voiler intégralement est un leurre. Ces femmes, sous la coupe de leurs maris, au lieu de pouvoir sortir de chez elles y seront cloîtrées, car s’imaginer que leurs maris, aux tendances islamistes, vont changer d’avis et se dire que «le voile intégral, c’est mal» relève de la naïveté. De plus, cette loi ne fera que froisser et attiser le feu du radicalisme chez les personnes pour qui ce voile est un choix, car c’est une façon de plus de dire aux musulmans que l’on ne veut pas d’eux. Qui voudrait s’intégrer quand on vous répète que vous n’êtes pas le bienvenu ?

Mais, les femmes qui sont opprimées et obligées de porter ce voile, que fait-on pour elles ? Il ne faut pas faire d’angélisme. L’islamisme existe et est dangereux pour la société (comme tous les fanatismes religieux, d’ailleurs). Il est difficile, voire impossible, de trouver une solution miracle pour aider les femmes opprimées par des maris traditionalistes. Cependant, la confrontation systématique n’en est de toute façon pas une. Il faut plutôt faire connaître toutes les institutions qui peuvent venir en aide aux femmes, les rendre simples d’accès pour que de l’aide puisse être trouvée en toute circonstance et également trouver des relais dans la communauté musulmane qui prônent un islam modéré. Il faut montrer notre ouverture d’esprit et notre respect de l’individu, tout en ne cédant pas sur les acquis fondamentaux des droits de l’homme et sur certaines institutions traditionnelles suisses (comme les cours de natation obligatoires pour tous, la mixité à l’école, etc.).

Vaut mieux être évangéliste, qu’islamiste

Je tiens également à souligner l’hypocrisie que l’on a par rapport à l’islamisme, alors que l’on tolère beaucoup mieux le traditionalisme chrétien. Dans la région où j’ai grandi, on trouve beaucoup de communautés évangélistes. Dans certaines de ces communautés, les filles portent de longues jupes et systématiquement des chignons. Fait-on une loi pour empêcher les parents d’habiller leurs filles ainsi ? Dans ces communautés, les parents désinscrivent systématiquement leurs enfants des cours d’éducation sexuelle. Pourtant, personne ne s’indigne de ces comportements… En bref, il vaut mieux ne pas être trop bronzé, si vous désirez être traditionaliste.

En résumé, cette loi tessinoise est un exemple scandaleux de l’utilisation indigne d’arguments pseudo-féministes au service d’idéaux islamophobes. Oui, il faut un débat sur l’islam, la laïcité, l’égalité homme-femme. Mais, imaginer que l’on va résoudre le problème de l’intégration en instaurant des lois stigmatisantes, qui, de plus, concernent trois quidams dans une région, est totalement absurde.

Publicités

3 réflexions sur “L’interdiction du voile intégral ou l’usurpation du féminisme par les extrémistes

  1. Je suis tout à fait d’accord avec toi. Et on ne demande pas aux soeurs d’enlever leur voile, il me semble ?
    « Qui voudrait s’intégrer quand on vous répète que vous n’êtes pas le bienvenu ? » Ca s’applique également totalement au « débat » français actuel sur les Roms.
    Comme toi, je suis athée et opposée aux religions, et le voile me gêne aussi. Mais légiférer à ce sujet, c’est vraiment porteur d’un message nauséabond qui me plaît encore moins.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s